lorsque les vampires et les humains vivent dans le même endroit...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Après s'être enfuit...[pv: Mickael]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Jeu 19 Mar - 18:34

Cheza venait de s'enfuir de la cascade, là ou quelque instant au par avant Zellgadise l'avait blessé. La jeune femme marchait tant bien que mal. Cela faisait au moins une heure quelle marchait sans arriver la ou elle voulait. Au bout d'un moment elle finit par arriver au sommet de la colline. La jeune femme alla s'asseoir prés du ravin et regarda l'ampleur des dégât qu'avait causé de gros lourdo de Zellgadise. Elle essaya de bouger son bras mais c'était en vint il lui faisait bien trop mal.Pourquoi l'avait il éjecté ainsi? Avait elle bien fait de le revoir? Plein de question fusé dans sa tête, des question du même style mais cela ne la mené vraiment à rien. Elle ce décida alors à s'allonger en regardant le ciel sombre de la nuit. Des nuages masquer les étoiles et la lune qui n'était qu'à son premier quartier. Puis quand le souffle fin du vent vint effleurer son visage elle entendit un bruit qui venait des buissons non loin derrière elle. Cheza a l'aide de son bras droit toujours valide ce leva à une vitesse folle et tira de sous son tee-shirt un poignard. Elle ce mit en garde et dit d'une voix froide et agressive:

Sort de la! je sais que tu es derrière ce buisson! Sort ou je te tue!!

Cheza fléchit sur ses jambes et ce préparait à attaquer quand un jeune homme sorti des buissons. Elle le dévisagea un instant. Celui ci n'avait pas l'air dangereux d'après elle, elle ne sentait rien d'anormal en quelque sorte donc elle rangea le poignard et le regarda dans le blanc des yeux. La jeune femme au cheveux blanc s'assit alors dos a lui les pieds dans le vide en passant sa main dans ses cheveux pour remettre une mèche derrière son oreille. Cheza sourit à la nuit et dit d'une voix froide et neutre:

Tes qui? tu me veux quoi?

Cheza mal grès le temps était toujours aussi arrogante et froide. Elle lui avait parler comme si cette homme n'avait rien a faire ici sauf si il restait très loin d'elle. Et d'ailleur elle ne ce démonta pas et ne fit pas longtemps avant quelle fasse savoir le fond de ses pensé:

Tu peux rester mais tu ne t'approche pas de moi...trois mètres de distance...

Même pas elle détourna le regard pour voir la tête de son interlocuteur. A la suite de ses mots la jeune femme resta dos tourné assise, restant silencieuse. Elle avait sorti son poignard sans aucun bruit, elle prévoyait au cas ou le jeune homme venait à l'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Dim 12 Avr - 17:17

Ce soir là, Mickaël avait eu la permission de pouvoir sortir, mais pas celle de tuer.
La nuit était noire, la lune qu'a son premier quartier, des nuages plombant le ciel de leur masse sombre.
Le jeune homme marchait tranquillement, sans savoir trop ou il allait, le vent le poussait quelque part et il se laissait faire.
Ce soir là, il n'avait pas prit sa moto, il préférait se dégourdit les jambes, mais il portait son katana accroché dans son dos. Il revêtait sa veste de cuire noire, sa paire de gants et une paire de bottes souples, tout aussi sombre. Sa veste était ouverte sur un t-shirt couleur ébène avec des tribals touges recouvrant son bras droit. Une ceinture à pique enserrait sa taille. Il avait encore et toujours cette dégaine de "rebelle" qui lui collait à la peau. Soudain son regard fut attiré par un mouvement sur sa droite. Il s'approcha tout en restant dans l'ombre des arbres et LA vit: elle était allongée à même le sol, regardant le ciel, ses cheveux entourant son visage, elle était d'une beauté ravageuse. Une branche céda sous le pied du moris. La jeune femme se redressa rapidement, dégaina un poignard, se mit prête à attaquer et jetta froidement: "Sort de là ! Je sais que tu es derrière ce buisson ! Sors ou je te tue !!!"

*Il n'y a plus aucun doute, ce ne peut être une humaine, elle à l'ouÏe trop fine...maintenant reste à savoir si c''est une simple vampire, une shoujou ou une moris...Elle est tout de même trés farouche.*

Elle se préparait à attaquer lorsqu'il sortit de l'ombre. Il n'osa pas avancer, de peur qu'elle ne se sente agressée. Elle l'observa un instant puis rangea son poignard. Elle continua à le fixer puis se retourna et s'assit de dos. Elle devait avoir bien confiance en son ouïe pour se laisser si vulnérable face à un inconnu. Elle remit une mêche derrière son oreille d'un geste élégant et lachâ d'une voix monocorde: "T'es qui ? tu me veux quoi ?"
Elle était, en plus d'être farouche, d'une nature arrogante ce qui était plutôt contradictoire.
Le moris s'appretait à répondre lorsqu'elle rajouta: "Tu peux rester mais tu ne t'approches pas de moi...trois mètres de distance..."
Elle ne dégna même pas se retourner, il ne voyait que son dos et sa cheveulure d'un blanc pâle.

Elle ne voulait pas qu'il s'approche et elle était d'"une froideur presque inégalable. Il s'aperçut alors qu'en se levant elle ne s'était pas servie de son bras gauche et qu'elle le gardait contre elle.
Peut être était elle bléssée ?!

*Je peux peut être l'aider...*

Il ne répondit pas à ses précédentes questions et enleva (pour la deuxième fois) sa paire de gants, les laissant choire au sol.
Il s'approcha silencieusement, s'agenoilla derrière elle et passa ses bras devant la jeune femme. Il l'enlaça et posa ses mains sur son avant bras gauche...c'est seulement à cet instant qu'il s'aperçut qu'elle tenait son arme...
Il approcha sa bouche de son oreille pour murmurer:

"Je ne te veux aucun mal, je veux simplement t'aider et te soigner si cela est dans mes moyens.
Tu peux lâcher ton arme...je ne te veux VRAIMENT aucun mal..."

Il daplaça ses mains, les faisant glisser sur son bras, telle une carresse guerrisseuse. Elle allait certainement se liberer de son étreinte alors il la serra contre lui et dit:

"Ne t'en vas pas, je t'en supplie, j'ai été trop longtemps seul...je ne te veux aucun mal."

Il déposa un fin baiser derrière son oreille gauche et attendit sa réaction.

*Comprendra t'elle que je veux vraiment l'aider ?
Ou a t'elle pu se faire mal et qui a pu lui faire ça ?*

Il n'attendit pas longtemps, elle réagit rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Mar 5 Mai - 22:17

La jeune femme ce trouvait dos au jeune homme qu'elle avait presque agressé quelque seconde au par avant. Elle l'entendit grâce a son ouïe s'approcher mais ne dit rien. Cheza leva ensuite le ton de sa voix pour qu'il porte comme une lame prête a trancher sa proie.

Ne fait pas un pas de plus ou je te tue! et je me fiche de quelque excuse possible...!

Cheza ne dit ensuite plus un mot et ferma les yeux pour sentir l'air frais frôlé son visage. Elle frotta de sa main droite son bras gauche qui la faisait toujours autant souffrir. Zellgadise quel brute cette abruti, il a vraiment failli la brisé en morceau. La haine reposé en elle depuis ce moment, qui restera à jamais dans ça mémoire. Ce gabriel, Zellgadise l'avait choisit alors qu'elle étant une femme, elle aurais pus tout lui donner. Elle fit une longue grimace ne comprennant plus du tout le shoujou quelle avait tant aimé. La jeune femme complétement perdu dans ses pensé en oublia la présence du jeune homme inconnu. Quand soudement elle senti l'étreinte de celui ci. Elle réagit a une vitesse folle son poignard était sorti elle n'attendait que le moment pour bondir. Puis il lui chuchota quelque mots a l'oreille, cheza ce retourna et l'envoya au sol a une vitesse presque imperceptible. Elle plaça son poignard sous la gorge de l'homme et aboya:

Ne t'approche pas de moi...Je ne supporte pas que l'on me touche ou alors il faut le mérité...

Elle l'observa et relacha ça prise avant de ce rasseoir tranquillement.

Tu peux t'asseoir a côté de moi mais ne me touche pas si je ne t'en donne pas l'autorisation gamin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Mer 13 Mai - 19:50

Décidemment, elle n'appréciait pas du tout qu'on l'approche...

Il l'avait enlacé tendrement mais elle avait réagit d'une façon brutale.

Elle l'envoya à terre et plaça sa lame sous la gorge de Mickaël, à un telle vitesse que le moris n'avait pas eut le temps de faire quoi que ce soit.
Elle dit:
"Ne t'approche pas de moi...Je ne supporte pas que l'on me touche ou alors il faut le mérité..."
Elle l'examina et alla s'asseoir.
"Tu peux t'asseoir a côté de moi mais ne me touche pas si je ne t'en donne pas l'autorisation gamin!"

*Hum je vois, c'est bien la seule femme qui m'ai resisté aussi longtemps. Je ne l'aurais pas alors laissons la tranquille.
Par contre, je n'aime pas beaucoup le "gamin", en apparence je suis un "ado" certes, mais j'ai beaucoup plus de 100 ans !*

Il ne fit aucune remarque à voix haute, cela n'en valait pas la peine. Il resta quelques minutes allongé puis récupéra ses gants et alla s'asseoir à côté de la jeune femme.

"Excuse moi, je n'aurasi pas dut, je reconnais que mes gestes ont été déplaçés."

Voilà. C'est tout ce qu'il y avait à dire. Rien d'autre.
Il ne comprnait pas cette vampire, pourquoi elle ne voulait pas que quelqu'un l'approche ou la touche, mais elle devait avoir ses raisons. Il resta assis un long moment, écoutant les bruits de la nuit et la respiration légère de la femme aux cheveux blancs puis se leva et s'éloigna a quelques mètres pour aller s'appuyer dos a un arbre, les bras croisés, une jambe repliée. Il l'observa longuement, essayant de trouver un faille ou un moyen pour mériter de la toucher. Mais il ne trouva rien. Du moins rien pour qu'elle accepte sa présence.

*Elle est si mystérieuse que j'ai du mal a dicerner ce qu'elle peut être. Vampire ou Moris. Parce qu'elle n'est pas assez noble pour être shoujou...
Ou a t'elle bien put se blesser ?*

De multiple questions trottaient dans son esprit sans qu'il ne trouve de réponse. Le meilleur moyen était de poser la question même si cela lui coutait.

"Qui t'a fait ça ? Et ou ?"

Puis il murmura:

"Qui que ce soit je te vengerais. Celui qui ose faire ça à une si belle fleure nocturne ne mérite que la mort ou la souffrance..."

Il attendit sa réponse. Chose qui ne fut pas long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Sam 16 Mai - 22:01

La moris observa du coin de l'œil le jeune homme qui vint s'asseoir près d'elle. Apparemment plus jeune quelle, au fond de son esprit elle trouver ça bien dommage mais bon passons. Après les excuse qui sortir de la bouche du jeune homme près d'elle Cheza dit simplement d'une voix froide mais douce à la fois:

Tu es pardonné...Au moins tu sais a quoi t'en tenir maintenant mon petit...

Le jeune home avait l'air perturbé par le faite qu'il ne puisse pas l'approcher mais bon, la jeune femme n'en pris pas compte et l'observa gentillement du coin de l'œil pour voir ou il allait s'asseoir. La jeune Akatsumi attendit un long moment écoutant la nuit. La seule chose de vrai pour elle dans cette vie. Puis après ce long moment de détente elle entendit les question du jeune homme qui lui firent avoir des frissons:

L'homme qui ma fait ça est un shoujou...Un shoujou d'une force assez impressionnante et surtout une faux qui peut dissuadé facilement les ennemis voulant l'approcher. C'est homme ce nomme Zellgadise Komura c'est mon ex fiancé...Ne me demande pas la suite cela serais trop long à expliquer...

La jeune femme bougea alors et ce mouva avec une souplesse presque animal pour ce levé. Elle commença a avancer vers le jeune garçon et arriver devant lui elle plia les jambe pour ce mettre a la même auteur que lui. Après s'être mis a la auteur de celui ci elle annonça:

Je suis loin d'être sourde Une si belle fleur nocturne qui te conseille vivement de ne pas te frotter à lui...Bien trop dangereux pour toi pauvre moris...Nous les moris on ne fera pas le poids contre un shoujou pareil et avec la compagnie qu'il a aussi.

La jeune femme observa le jeune homme et sourit un moment avant d'ajouter:

Puis ça serais bête d'abimer un si jolie visage...Mais ne rêve pas pour autant tu ne pourra jamais m'approcher, je peux te le dire...

Elle laissa un sourire neutre s'échapper de ses lèvres avant de toucher du bout des doigts le visage du jeune homme. Puis elle ajouta en un souffle presque un chuchotement:

M'approcher est souvent un rêve que certain n'accomplisse jamais...Mon pauvre garçon ne s'obstine pas, sauf si tu es sur de ce que tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Mer 27 Mai - 20:41

Maintenant il en était sur, jamais il ne comprendrait cette femme...

Elle répondit à sa question, celui qui l'avait blessé était un shoujou du nom de Zellgadise Komura d'une forec impressionnante et possédant une faux plutôt persuasive. C'était son ex...malheureusement...ou peut être heureusement pour ses prochains plans !

*J'men fiche que ce soit un shoujou, au moins je lui expliquerais mon point de vue...*

La vampire se leva avec une souplesse rafinée, rapide, sublime....Elle s'accroupit pour être à sa hauteur et poursuivit :
"Je suis loin d'être sourde Une si belle fleur nocturne qui te conseille vivement de ne pas te frotter à lui...Bien trop dangereux pour toi pauvre moris...Nous les moris on ne fera pas le poids contre un shoujou pareil et avec la compagnie qu'il a aussi."

*Cela répond à ma question, c'est une moris...une chance pour elle...*

Il se moquait totalement que ce shoujou soit accompagné ou non, cela ne changeait rien, mais cette information était tout de même précieuse...
La moris aux cheveux de neiges l'observa et poursuivit:
"Puis ça serais bête d'abimer un si jolie visage...Mais ne rêve pas pour autant tu ne pourra jamais m'approcher, je peux te le dire..."

*Je ne comprend pas ce qu'elle veux. Décidément, d'un certain point elle me ressemble. Si indomptable...*

Elle effleura le visage de Mickaël créant ainsi un léger frisson d'impatience chez lui.
Que voulait elle réellement ?!
Elle sussura:
"M'approcher est souvent un rêve que certain n'accomplisse jamais...Mon pauvre garçon ne t'obstine pas, sauf si tu es sur de ce que tu veux..."
Laissant ainsi sa phrase en suspend, toutes les espérences du moris revinrent et il décida d'agir. Si la chance ne lui souriait pas, il la forcerait a venir...
Prenant sur lui même, il emprisonna la main de la vampire dans la sienne et lui lança un regard des plus charmeur. Puis il s'agenouilla (tout en gardant sa main emprisonnée) et la désiquilibra pour la faire tomber sous lui. Il murmura:

"Je suis sur de ce que je veux, mais toi, l'es tu ?"

Il ne la laissa pas répondre et s'empara de ses lêvres pour l'embrasser langoureusement. C'était du pile ou face: ou elle répondait a son baiser par une giffle et un coup de pied ou alors elle se laissait faire et elle serait comblée...
Soudain une mauvaise sensation envahi Mickaël. Il détacha ses lêvres des siennes et demanda:

"L'aimes tu encore ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Jeu 29 Oct - 23:37

La jeune moris finit sa phrase et la laissa en suspend pour faire s'impatientait ce jeune charmeur. Cheza allait retirer sa main quand soudain Mickaël s'en empara et bloqua la jeune femme. Elle ne su quoi faire pendant un instant elle resta stoïque au fait de ce retrouvé sous le jeune homme. Puis soudainement elle ce retrouva à embrassait le jeune homme. Celui ci avait donc choisit de tiré à pile ou face. Cheza ce laissa faire pendant quelque seconde et par la suite elle plaça son pieds sur l'abdomen de Mickaël et l'envoya valser avec force. Elle s'assied et mis son visage au creux de ses mains. La jeune femme avait les joues teinté de rouge, elle ce sentait bien mais si étrange à la fois. Dans ce moment de solitude elle ce rappela la question de Mickaël.


"L'aimes tu encore ?"

La jeune femme au cheveux de neige ce tourna vers le jeune homme qui était au sol. Elle ce tenait prête a riposté a tout moment. Cheza s'approcha de lui et passa sa main dans les cheveux du jeune homme.

Mon pauvre garçon j'ai peut être était un peu fort sur le fait de t'envoyer valser....Et pour répondre à ta question après ce qu'il ma fait je le déteste...

La jeune femme avec tout le mal possible essayer de cacher les rougeur qui c'était manifesté sur ses joues mais en vint. Alors avec souplesse elle s'assied tournant le dos à cette individu. Cheza ce calma et ce retourna vers lui. Elle effleura la joue de Mickaël avec ses lèvres et lui sussura:

Ne me fait plus jamais ça par surprise....sinon je te tuerai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Sam 23 Jan - 13:44

La lune était si fine ce soir...
Les nuages trop nombreux...
La nuit trop noire...
Tout était si sombre !
Mais elle ... Oui, elle ... Cette si jeune moris éclairait à elle seule illuminait l'âme de Mickaël.
Sa peau si clair, ses cheveux blanc, ses yeux turquoise ...
Elle était si attirante !
Pourtant, elle se refusait à lui ...

Après qu'il l'eut embrassé et ensuite posé sa question, elle le repoussaune nouvelle foix.
Mais plus durement cette foix-ci.
Elle mit son pied sur le ventre de Mickaël et le fit voler avec une tel force que, lorsqu'il atterit sur le dos, l'air lui manqua quelque instant.
Puis finalement un fin sourire s'accrocha à ses lêvre.

*si impétueuse ...*

Elle s'approcha de lui et passa sa main dans ses cheveux. A croire qu'elle devenait tendre avec lui !
Elle "s'excusa" sur le faite de l'avoir poussé ainsi (enfin si on peut appeller ça des excuses ^^) puis elle répondit à sa question:

"...après ce qu'il m'a fait je le déteste..."

Ce qu'il lui avait fait ?
Parlait-elle de son bras ? ou d'une blessure plus importante ? et plus profonde ?

C'est alors qu'il remarqua une chose étrange: elle rougissait !!!
Cela se voyait très bien du faite que sa peau était extrément blanche, mais pourquoi ces rougeurs ?
Etait-elle génait que Mickaël l'ai embrassé ?

*Peut-être devrais-je y allait plus doucement, elle doit quand même être trés sensible malgrè sa violence.*

Elle se retourna et s'assit, li montrant seulement son dos et le flot de sa chevelure d'ivoire.
Ilse redressa et resta en tailleur.
Le jeune moris voulu lui caressait les cheveux mais elle se retourna et ce fut elle qui lui effleura la joue, avec ses lêvres ... si douce ... si fraiche ...
Elle sussura :

"Ne me refais plus jamais ça par surprise ... sinon je te tuerai."

Il ne la comprenai pas ... il ne la comprendrais certainement jamais ...
Que voulait-elle à la fin ?!

Déjà il savait une chose, il ne devrait plus la forcer, plus l'embrasser et surtout ne pas être trop entreprenant.

Peut-être préférait-elle les hommes romantiques ?
Mais lui n'aimait pas ça...
C'était trop barbant de faire la cour à une femme en sachant petinament que dès le début elle le voulait !
Mais là il ne savait pas ...
C'était la première moris qu'il rencontrait, la première ! Et il ne l'oublierai jamais ...

Il effleura sa joue, délicatement, faisant glisser ses doigts sur sa peau diaphane. Il continua jusqu'à son cou et ... suspendit son geste.
Elle ne voulait certainement pas...

Il accrocha son regard au sien, s'ennivrant de son odeur, plongeant dans le bleu de ses yeux, se délectant du rythme de sa respiration ...

Une question lui échappa:

"Quel est ton nom ?"

*Ma belle fleur nocturne ...*

Un hiboux passa, silencieu. Seul le battement de ses ailes se fit entendre.
Puis, silence.

Une douce brise faisait onduler les longs cheveux de la jeune moris.

C'était une belle nuit.

Il replaça sa main sur sa joue et sussura:

"Ai-je l'autorisation de t'embrasser ?"

Cette foix-ci, se serait sans surprise ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Lun 8 Fév - 0:32

La jeune femme observait au loin, toujours dos tournait à ce moris si impossible et direct.Elle avait beau dire et être brutal elle n'était pas si indifférente à ce jeune homme. Soudain elle sentit une main ce glisser dans son cou. Un soupir lui échappa et elle pris la main intrus pour la redonner à son propriétaire. A ce moment là elle entendit une phrase simple et courte sortir de la bouche de son interlocuteur: "Quel est ton nom?". Cheza soupira à nouveau, elle regarda le jeune homme dans les yeux et dit de façon seche:

Je me nomme Cheza Akatsumi et toi?

Cheza tourna le regard vers le hiboux qui passait au dessus d'eux, avant de le retourné vers le jeune homme. Quand il répondit à la question de la jeune femme une autre fusa. Qui d'ailleurs déplut à Cheza. " Ai-je l'autorisation de t'embrasser?". La jeune femme regarda Mickaël un instant et prononça simplement:

Finalement je préfère encore la surprise la je ne veux pas t'offenser mais tu as l'air bredin...

Cheza tourna de nouveau le dos à son interlocuteur et en ce tourna s'appuya malencontreusement sur son bras blessé. La jeune femme poussa un cris de douleur. Sa voix ce fit aigu. Suite à cette douleur elle plaça sa main sur son bras qui souffrait. Sachant que Mickaël ce trouvait derrière elle, elle s'appuya sans hésité sur lui. Elle passa ensuite une main au dessus de son épaule pour trouvait la joue du jeune homme. Cheza tourna alors doucement la tête et l'embrasse tendrement. Quelque seconde après la jeune femme fit cesser ce baiser et regarda Mickaël:

Ne prend pas ça pour un oui...Je ne suis pas une femme facile...Alors trouve un autre moyen que le romantise...Ah et surtout je suis une femme à problème...

Cheza ferma les yeux et s'évanouit. La douleur de son bras et celle de la bataille pour évité les avances de ce moris l'avait épuisé. La jeune femme était paisiblement plonger dans un sommeil profond dans les bras de cet inconnu indécis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Sam 13 Fév - 19:05

Akatsumi Cheza ...
Un si beau nom, reflétant une si belle âme.
Quelque peu sauvage, méfiante et violente mais c'est se qui faisait tout son charme aprés tout !

*Si inaccessible ... mais si envontante !*

Elle lui demanda à son tour comment il se nommait:

"Mickaël."

*Mon nom importe peu ...*

Puis il posa sa question pour qu'elle ne soit pas surprise, mais la réponse fut tranchante.

"Finalement je préfère encore la surprise, là je ne veux pas t'offenser mais tu as l'air bredin ..."

Elle lui tourna le dos.

La moris poussa soudainement un cri strident de souffrance, elle s'appuya sur Mickaël et c'est alors qu'il vit qu'elle tenait son bras blesser.
Il voulait faire quelque chose pour qu'elle ai moins mal, mais quoi ?

"Cheza tu devrais ..."

Elle l'interrompit en passant sa main sur sa joue, puis en l'embrassant tendrement.

Il ne la comprendrait décidément pas ...

Le vampire se laissa enivrer par se doux contact.
Enfin un baiser qui venait d'elle !

Malheureusement, elle mit fin à cette tendresse:
"Ne prend pas ça pour un oui... Je ne suis pas une femme facile...Alors trouve un autre moyen que le romantisme...Ah et surtout je suis une femme à problème..."

*ça, j'ai vu que tu n'était pas une femme facile ! Mais c'est pour ça que tu me plait tant ...*

Il effleura sa joue avec ses lévres, elle ferma les yeux.
Le moris sentit qu'elle était "partit", sa blessure devait être assez importante pour qu'elle s'évanouisse ainsi.

Mickaël passa ses jambes de part et d'autre de la jeune femme et la serra contre lui, tout en faisant trés attention à son bras.
Cheza était gelée.

" Pourquoi te refuses-tu as moi ?
Pourquoi compliques-tu les choses ?"


Il murmurer ces questions à lui même, sachant pertinemment qu'elle ne devait pas l'entendre.

Il la serra un peu plus fort contre lui pour lui donner un peu de sa chaleur.

*Cheza ... si impétueuse ... si violente mais ... si belle et sensible ...*

Soudain il eut une idée.
La jeune Akatsumi était une vampire, elle devait avoir, comme tout immortel, le don de régénération et de guérison !
Pour peu qu'elle boive du sang...
Mickaël savait quoi faire .
Ce n'était pas la première foi qu'il le faisait !
Mais comment le prendrait-elle ?

*Tant pis, il faut que j'essai ... pour elle ... *

Il souleva sa manche, dégageant ainsi tout son avant bras droit.
Il se mordit le poignet, s'ouvrant les veines, assez pour que son sang coule en fine gouttes.

"Cheza, je t'en supplie, laisse toi faire ..."

Il souleva délicatement son menton et fit tomber quelques gouttes sur ses lévres.
Maintenant, il fallait attendre ....

"Cheza, je t'en prit ! ..."

Simple murmure ...
Simple prière à le nuit ...

Tout espoirs revint lorsqu'elle ouvrit les yeux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Dim 14 Fév - 21:14

Cheza était tombé. Sa blessure était plus grave qu'elle ne l'aurait cru. La jeune femme n'étant pas médecin n'aurait pu ce douter que cela deviendrais aussi dur à supporter. Revenant peut à peut à elle, Cheza n'ouvrait pas les yeux mais sentait quelle avait froid très froid. Puis au fur et à mesure son corps ce réchauffait, elle sentit un autre corps contre le sien. Quand l'idée lui traversa l'esprit elle ce dit que quand elle irais assez mieu pour ne plus ce reposait elle pulvériserait ce moris qui n'écoutait en rien ce que lui disait la jeune femme. La jeune femme au cheveux de neige entendit des murmures par la suite, calme mais suppliant.Elle en aurais presque éclaté de rire si elle n'avait pas aussi mal. C'était dans le genre fleur bleu, ça donnait envi à celle ci de vomir. Puis quelques temps après elle sentit la main du jeune homme sur son menton et quelque chose de chaud sur ses lèvres. Quand elle pris un peut de ce liquide du bout de la langue elle compris vite que c'était du sang, du sang...La le pauvre garçon allait s'en mordre les doigts...Akatsumi ouvrit doucement les yeux et regarda d'un air froid et neutre ce jeune garçon, assez bête pour l'avoir serrait contre lui. Cheza ce dégagea avec force et ce leva. Elle pris le jeune homme par le col, le forcant ainsi à ce lever et elle le plaqua contre le tronc d'arbre qui amortissait depuis le début chaque chute du jeune homme:

Alors toi mon garçon...Tu crois que je t'ais pas sentit quand tu me réchauffer imbécile heureux!!!! Et tes petits chuchotement quand tu ma donner ton sang!!! Je t'ais demandé de l'aide? NON!!!! Si tu arrive pas à comprendre que m'avoir et presque impossible c'est que tu es vraiment bredin mon pauvre garçon!!!!

Le jeune femme le lacha et passa sa main sur son visage comme déséspérait par ce garçon. Cheza ce détourna de lui et d'un seul cou ce retourna à une vitesse folle et donna un grand cou de poing dans l'arbre derrière Mickaël. Elle lui lança un regard noir et soupira avant de lancer quelque mots à la figure du jeune homme.

Je suis très calme un moment mais après ça m'énerve...Alors pour la dernière fois ne m'approche pas...C'est claire comme ça?!

Cheza avait insisté fortement sur le " ne m'approche pas", mais elle savait bien qu'il ne l'écouterait pas ce jeune homme avait le don de l'énervé au plus haut point. Mais en le regardant et en cachant très bien son jeu la jeune femme le trouvait attirant. Mais Cheza ne ce l'avouerait jamais ni à elle ni à lui sauf si elle en jugé bon. Finalement elle fit demi tour et regarda au loin, laissant le vent penétrait dans ses cheveux et effleurait son visage porcelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Mar 23 Fév - 19:24

Ah cette femme ...
Vraiment incompréhensible !

Mickaël savait qu'il avait peu de chance pour la conquérir. Il avait essayait le romantisme mais cela n'avait malheureusement pas marché ...

Mais que voulait-elle à la fin ?!
Pourquoi disait-elle qu'elle ne le voulait pas alors qu'ils s'avaient pertinemment qu'il ne lui était pas indifférent !

Cheza s'ennerva contre lui, elle le plaqua contre un arbre et continua à lui crier dessus.
Ensuite elle se retourna, pour finalement revenir, frapper le tronc derrière le moris et poursuivre sa "crise de nerf".

Le jeune Hired resta impassible devant cette scène, mais intérieurement il riait.

*vraiment ... pourquoi essait-elle de me le cacher ?*

Elle s'éloigna et resta immobile laissant le doux vent d'ouest l'appaiser.

Le vampire l'observa pendant un long moment et finit par dire :

"Cheza, si tu ne veux pas de moi, pourquoi rougis-tu lorsque je t'embrasse ?"

Sa réponse ne tarderait pas, Mickaël savait déjà se qu'elle allait dire alors il poursuivit.

"Tu cache tes sentiments derrière un mur de violence. Est-ce ce Zellgadise qui t'as rendu ainsi ?"

Il alla se placer à ses côtés, en étant ni trop proche ni trop éloigné.
La brise s'engouffra doucement sous sa veste.
Il ferma les yeux un petit moment, respira cet air pure et les rouvrit.

"Cheza, je peux te l'assurer je ne suis pas comme lui. Je ne le connais pas, mais je le hait déjà ...
Je suis plus vieux que tu ne le croit, peut-être que tu ne me croira pas, mais j'ai vu plus d'un siècle défiler sous mes yeux.
Je ne suis pas le "gamin" que tu penses, et tu me sous estimes. Alors pour ton bien, la prochaine foi que tu me fait valser ou que tu t'obstines à m'écarter, prends garde aux conséquences ..."


Hired sourit.
Un sourire glacial, un sourire de tueur ...

Il n'avait jamais autant parlé de toute sa vie !
C'est pourquoi, il décida de laisser la parole à la jaune et frêle Akatsumi Cheza.

*peu m'importe de l'avoir ou non, après tout, je sais que je la reverrai...*

Il ne serait plus romantique, il n'aimait pas ça et apparemment, elle non plus.

Il resterait lui même, froid, distant (puisqu'elle ne voulait plus qu'il l'approche) et méprisant.

Mickaël observa sa plaie à son poignet, elle saignait très légèrement. Il lécha le sang et sa blessure se referma.
Il remit sa manche correctement et enfila ses gants pour cacher ses mains.

Il plaça celles-ci dans ses poches (dont l'une d'elles avait déjà son portable) et attendit, regardant au loin les montagnes, la lune et la nuit ...

*Elliane risque de m'en vouloir ...*


"Jeune Akatsumi, dis moi... veux tu que je passe le reste de cette si belle nuit avec toi ou veux tu rester seul à ressasser ton passer ?"

Un fin sourire étira ses lèvres exsangues, découvrant à peine ses canines anormalement pointue (dut moins plus qu'à la normale...)

Il la regarda, une flamme étrange brillait dans ses yeux verrons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Jeu 25 Fév - 13:18

Cheza était assise et écouta les paroles de Mickael. Il lui demanda ouvertement pourquoi elle refusé alors quelle n'était pas insensible à tout ce que venait de faire le jeune homme. La jeune femme baissa la tête essayant de cacher le mal intérieur quelle éprouvé. Puis finalement elle entendit le jeune homme venir près d'elle, Cheza ne tarda pas alors à répondre à ça question.

Je...Je ne suis pas indifférente c'est vrai au contraire une sensation bizarre que j'ai oublié depuis quelques siècle me revient...Tu ne peut comprendre ce que peut faire un shoujou à une humaine...Il ma pris me mentant pendant des siècle quand un jour il ma mordu ma fait devenir ce que je suis maintenant.

La jeune femme en reparlant de tout ça en avait les larme au yeux. Zellgadise qui l'avait laissé ainsi en cette chose qu'est un moris. Sa nouvelle vie, elle s'y était habitué tant bien que mal mais...Elle ne supporter pas...Elle pouvais plus. Avec tendresse elle pris la main du jeune homme qui ce trouvait près d'elle et alla ce blottir contre lui. Le froid l'avait envi et elle ce laisser enfin aller depuis le début de cette rencontre.

Sans que je ne puis protesté...oui il ma rendu ainsi...Il ma rendu aussi froide que la glace et ma fait devenir une machine à tuer.

La jeune femme avec son bras valide pris un morceau de veste de Mickael et serra son poing. Elle tremblait rien que de parler de cette homme. Peut de temps au par avant elle lui avait fait face en cachant ça seul peur. Elle avait eu raison et lui avait été clément en ne lui brisant que le bras, il aurait pu la tuer mais à ce moment là Cheza avait remercier le seigneur que cette homme blond soit arrivé.

Il faut que je te dise simplement tu ne me fait pas peur la seul personne capable de me mettre dans l'état que je suis là et Zellgadise...Maintenant je vais te dire autre chose je sais que l'on ce reverra dans tout les cas mais...J'aimerai laisser pour une fois libre cour à mes sentiments. Tu me dit que tu es différent je te crois mais si tu me fait la même chose que lui, je t'enverrais dans le monde des morts...

La jeune femme tremblait encore rien que de penser à Zellgadise. Mais elle leva la tête légèrement et embrassa Mickael. Au fur et à mesure elle approfondit le baiser, en caressant la joue du jeune homme. Au bout de quelques instant elle ce sépara de Mickael.

Les gestes sont souvent plus expressif que les mots je pense. Je...Je ne regrette pas d'avoir fait ça mais...mais...

La jeune femme rougit et finit par baissé la tête pour qu'il ne voit pas cette rougeur qui apparaissait sur ses joue.

Maintenant je vais répondre à ta dernière demande reste avec moi...Mickael...J'aimerai que tu restes parce que...car...enfin...je ressens quelque chose...C'est bizarre...J'ai était violente....Seulement parce que ça mes nouveaux alors que...

Puis sans vraiment s'en rendre compte elle finit par embrasser le jeune vampire de nouveau en laissant aller c'est sentiments, ne pouvant s'exprimer avec des mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Sam 13 Mar - 18:19

Vraiment les femmes ...
Ces être sont si incompréhensible que nous nous demandons pourquoi nous les aimons tant ! ...
Mais leur caractère si changeant et leur mauvaise humeur par intermittence ne les rendent que plus désirable.

Cheza était une de femme comme celles-là.
Impulsive, froide, violente ... quelques petites choses que Mickaël aimait chez une femme. Et, de surcroît, elle était d'une beauté admirable: ses cheveux de neige ... sa peau d'ivoire ... ses yeux azur ... ses lèvres de satin ... sa taille gracile ...
Oui, il voulait cette jeune moris.
Seulement il n'irait plus vers elle.
Si cette jeune femme savait se qu'elle voulait, elle viendrait d'elle même.

Akatsumi répondit à ses questions, tout en ajoutant quelques détails.

La jeune femme avoua enfin que Mickaël ne lui était pas indifférent et qu'une "sensation bizarre" qu'elle avait cru oublier lui revenait.
Elle dit brièvement ce que le shoujou nommé Zellgadise lui avait fait, mais elle se trompait sur un point ...

* Je ne sais que trop bien ce qu'un vampire de sang pure peux faire à une humaine ... Je l'ai déjà vu à l'oeuvre ...*

La jeune moris se laissa enfin aller : elle prit la main de Mickaël et se blottit contre lui.

Il ne fit aucun geste, ni pour s'écarter, ni pour la prendre dans ses bras.

Cheza poursuivit.
Elle tremblait, de peur ou de froid ?
Peut importait...

Enfin, elle fit se que le vampire attendait depuis le début de cette rencontre ... elle l'embrassa !
Pendant ce baiser, elle lui caressa la joue rendant ce simple acte plus profond.

Finalement elle s'écarta pour dire:
"Les gestes sont souvent plus expressif que les mots je pense. Je ... je ne regrette pas d'avoir fait ça mais ... mais ..."
Une nouvelle fois elle rougit puis baissa la tête, apparemment gêné.

* Si tendre enfin de compte ...*

"Maintenant je vais répondre à ta dernière demande, reste avec moi ... Mickaël ... j'aimerai que tu restes parce que ... car ... enfin ... je ressens quelque chose ... c'est bizarre ... j'ai était violente ... seulement parce que ça m'est nouveaux alors que ..."

Elle finit sa phrase en l'embrassant.
Ses sentiments prenaient enfin le dessus !

Maintenant le vampire savait qu'il pouvait agir sans qu'elle le rejette.

Il passa sa main dans ses cheveux, l'autre se glissa dans le bas de son dos.
La première finit sa course sur sa nuque, il la saisit délicatement mais fermement, resserrant sa prise sur cette frêle jeune femme .

Le moris aux cheveux bleu nuit serrait cheza contre lui, doucement, en faisant attention à son bras blessé.Il rendit son baiser plus insistant ...

Puis, grâce à un de ses "pouvoirs" de va,pire, il se déplaça rapidement, la gardant contre lui, pour la placer contre le tronc d'un arbre.

Il s'écarta enfin d'elle mais ne dit rien.
Ses yeux parlaient à sa place ...

Il plaça son bras sur l'arbre, prés du visage de la moris, sa seconde main se glissa sur sa hanche.

Il l'embrassa pour la énième foi de la soirée puis déplaça ses lèvres, il déposa de fins baisers tout le long de sa joue, sa mâchoire et enfin de son cou.
Lorsqu'il arriva à cette partit délicate, il se colla à elle et fit remonter la jambe de la jeune femme contre lui.

Il détacha ses lèvres de son cou pour murmurer :

" Puis je continuer ou veux tu que j'arrète là ?"

Cette question était plutôt ironique c'est pourquoi il se remit à l'embrasser ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akatsumi Cheza

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/06/2008

vous:
race/emploi:: moris...le reste vaut mieu pas savoir
amour:: Zellgadise Komura que je veux tuer a tous pris

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Sam 13 Mar - 18:53

La jeune femme laissa enfin aller ses sentiment au cour de la soirée. Quand elle eut finit ce discours et répondu au jeune moris, elle se retrouva sans savoir trop comment contre lui. Il la serrais fermement mais en faisant toujours attention au bras de Cheza. Ce qui pour elle l'avantagé de ne pas souffrir. La jeune femme continua d'embrassé le jeune moris avant de par stupeur remarqué quelle venait d'être mise contre un arbre sans trop s'en rendre compte. La jeune Akatsumi réfléchit un moment avant de comprend qu'il avait utilisé ses capacité de vampire. Elle le regarda un instant et finit par passé outre ce petit détail. Cheza regarda le jeune moris dans les yeux et sourit légèrement puis elle le sentit l'embrasser et au fur et à mesure descendre pour enfin l'embrasser dans le cou. La jeune femme ce laissa faire quand il détacha ses lèvre du cou de celle ci elle le regarda intrigué et soupira pour retrouvé ses esprits. Finalement elle entendit la voix du jeune homme, elle leva la tête et l'écouta quand elle compris ses mots:

" Puis je continuer ou veux tu que j'arrête là ?"

Cheza le regarda et sourit discrètement sans ce moquer ou plutôt en s'empêchant de ce moquer du jeune moris. Il lui poser la question alors que la réponse était évidente, elle ne l'avais pas repousser c'était déjà une bonne réponse pour elle mais pas pour lui apparemment.Cheza plaça ses lèvres près de l'oreille droite du jeune homme et chuchota simplement:

Je ne tes pas repousser...d'après toi...la réponse est simple...tu peux continuer...

La jeune femme ne lui laissa pas le temps de réagir et plaça ses lèvres dans le cou de celui ci elle commença à lui embrasser chaque parcelle de peau qui était au niveau du cou et remonta doucement vers ses lèvres. Elle passa doucement ses mains sous le pull du jeune moris et continua ses baisé tendre dans le cou de celui ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickaël Hired
les moris
les moris
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 21/02/2009
Localisation : derrière vous ... dans l'ombre de vos pa

vous:
race/emploi::
amour::

MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   Mer 24 Mar - 17:39

Se qui allait se passer, ils ne le savaient que trop bien ...

Cette nuit était pour eux, pour ce jeune couple de moris.

Cheza l'embrassa , à son tour, dans le cou et remonta progressivement vers ses lèvres.
Mickaël se laissa enivrer par se doux contact.
Elle glissa ses mains sous son t-shirt. Elles étaient gelées.
Il frissonna autant de froid que de plaisir.
Elle reprit ses baisers dans son cou, tendrement.

Maintenant qu'elle était un peu plus entreprenante le moris pensa qu'elle ne se défilerait pas.
Du moins il l'espérait ...

Il lui prit délicatement le menton et l'embrassa langoureusement.

Ensuite il glissa progressivement sa main vers sa taille et commença, lentement, à relever le tricot de la jeune femme.

Sa peau était du plus pure des blanc, ainsi, ses yeux ressortaient étrangement. Une lueur luisait dans ces deux saphirs ...

Il n'était certainement pas le premier homme (après ce Zellgadise) avec qui elle faisait ça.
Mais en même temps ... elle était si farouche !

Il se colla plus fort contre elle et prolongea ses baisers.
Il les glissa jusqu'à son cou et savoura doucement le goût de sa peau, si douce ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après s'être enfuit...[pv: Mickael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après s'être enfuit...[pv: Mickael]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle : Le bonheur est dans l'après
» après moult essais, CR ne trouve pas les repères
» Merci de signer ici après avoir lu le règlement, quel est le plus de ce forum et constitution en association !
» Portrait dessin d'après photo
» Parce qu'après tout, c'est aussi des créatures chaotique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la ville de la nuit :: nature :: colline-
Sauter vers: