lorsque les vampires et les humains vivent dans le même endroit...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Errance quotidienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Samayou Toshiyori
Admin
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 26
Localisation : Dans la Lune XD

vous:
race/emploi:: Vampire sans emploi
amour:: Au-delà de l'interdit...Nataku

MessageSujet: Errance quotidienne   Lun 5 Nov - 13:11

Samayou venait par ici de temps en temps. Aujourd'hui, elle a décidé de venir ici afin d'obtenir quelque information sur les shoujous, s'il en venait à passer, même si elle préfère honnêtement avoir des renseignements sur eux d'après les récits d'autres vampires. Comme elle avait eu sa dose de sang il y a peu de temps, elle n'avait pas faim.

Elle marchait dans l'allée des Cerisiers. Elle se demandait si, dans le fond, elle cherchait la compagnie de quelqu'un ou bien si elle faisait vraiment des recherches. Il est vrai que les bouquins l'ennuiyaient alors elle se décidait à passer à autre chose. Evidemment, elle aimait être seule. Même cette nuit noire l'ennuyait encore, elle se lassait de l'éternité et se blâmait d'avoir une conscience.

A la fin, elle ne savait plus de quel camp elle était. Mais il est sûr qu'elle n'était pas de celui des shoujous. Sa promenade la lassait déjà et encore. Elle n'arrivait déjà plus à apprécier sa solitude.


*J'aimerais tant revenir à mon époque et changer ce qu'il s'est passé.*

Mais un vampire n'a pas de regret. Alors elle chassa ces idées de sa tête et continua sa marche silencieuse dans l'obscurité divine de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nutsima Honda

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/11/2007

vous:
race/emploi:: Humaine serveuse
amour:: Célibataire et n'y pense pas [ A part si l'homme parfait se pointe.. ]

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Lun 5 Nov - 18:45

*Pff quelle journée..*

Nutsima, sac en bandoulière sur les épaules, marchait d'un pas vif pour rentrer le plus vite possible à la maison. Elle changeait régulièrement son sac d'épaule, par peur que son dos ne sature encore une fois, comme cela lui arrivait souvent depuis l'opération ratée qu'ils n'avaient pas eu le temps de renouveler car le cirque devait aussitôt lever l'ancre. La jeune fille se rappelait de sa sortie d'hôpital, accrochée à sa soeur, les yeux humidifiés de larmes de douleur, elle pouvait presque entendre les craquements sonores qui accompagnaient chacun de ses pas ce jour-là. Elle frissonna puis tenta de penser à autre-chose.

L'allée des cerisiers n'était pas des plus pauvres, peut-être un peu sobre, ou était-ce dû à la pénombre de cette douce soirée..

C'est là qu'elle remarqua une silhouette de marcher devant elle. Les longues boucles blondes flottaient au rythme de ses pas et, perdue dans la contemplation, Nutsima oublia de faire attention où elle mettait les pieds. Elle trébucha et se fracassa les genoux sur le béton.

"Aaaaïe !.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samayou Toshiyori
Admin
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 26
Localisation : Dans la Lune XD

vous:
race/emploi:: Vampire sans emploi
amour:: Au-delà de l'interdit...Nataku

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Lun 5 Nov - 20:41

Samayou avait senti une présence lointaine et faible derrière elle mais ne s'en était pas préoccupé. Elle savait que ce n'était qu'un humain et qu'elle n'en accordait pas d'importance...ou plutôt qu'elle enviait particulièrement mais s'empêchait de le penser.

Soudain, un bruit l'interrompt. Elle se retourna très rapidement sans être brusque et vit une jeune femme par terre, qui avait du tomber. Elle n'eut pas maitrise d'elle-même, et demanda sans le faire exprès, en parlant très doucement, si peu fort qu'on l'eut à peine entendue :


"Qu'avez-vous donc à me regarder depuis tout à l'heure?"

Elle voulut aussitôt disparaître. Elle était agressive sans le vouloir. Elle voulut aussi rabaisser sa dignité et son orgueil mais elle ne le put pas. Son visage ne donnait toujours aucune expression.

*De toutes façons, cela m'est égal. Pourquoi ai-je posé cette question?*

[hj:désolée du retard je me suis perdue dans le RER XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nutsima Honda

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/11/2007

vous:
race/emploi:: Humaine serveuse
amour:: Célibataire et n'y pense pas [ A part si l'homme parfait se pointe.. ]

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Lun 5 Nov - 21:54

[ Oh là là ça doit pas être pratique ça XD ]

Nutsima se releva et ramassa son sac. La femme s'était retournée et la regardait, murmurant quelques paroles du bout des lèvres qu'elle n'entendit pas.

"Pardon ?" Demanda-t-elle.

Ses genoux la faisaient souffrir le martyr mais elle se contenta se les tenir entre ses mains, ce qui lui donnait une étrange posture. Un peu gênée, elle prit son courage à deux main et se redressa, ravalant le hoquet de douleur qui lui brûlait la gorge.

Elle détailla l'inconnue. Une trentaine d'année peut-être ? Le visage fin et sévère, chiquement vêtue et ressemblant à une déesse à travers l'obscurité de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samayou Toshiyori
Admin
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 26
Localisation : Dans la Lune XD

vous:
race/emploi:: Vampire sans emploi
amour:: Au-delà de l'interdit...Nataku

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Lun 5 Nov - 23:14

Cette légère communication suffit à remettre Samayou de son désespoir contre elle-même.

*Tant mieux. Je ne redirai pas la monstruosité que j'ai dite.*

Quelques instants plus tard, elle ne put s'empêcher d'avoir des réflexions sur la jeune femme en face d'elle.

*Elle a l'air si innocente...sa souffrance semble si vraie...je n'ai tellement pas l'habitude de fréquentations qui ne jouent pas leur vie mais la vivent...*

Madame Toshiyori soupira. Ce tic ne lui était plus revenu depuis longtemps.

*Et ses cheveux si noirs...une peau si blanche...de mon temps elle aurait eut beaucoup de damoiseaux après elle...ce n'était clairement pas mon cas, puisque, évidemment j'était LA noble inaccessible, intouchable, insensible...mais c'est trop loin pour y repenser maintenant.*

Alors elle marcha enfin vers l'inconnue, et s'arrêta à environ 2 mètres d'elle. Elle murmura d'une voix très douce et enfin audible :

"Pensez-vous pouvoir rentrer chez vous?"

Elle oublia de dire :

*chez vous par vos propres moyens puis-je vous aider comment-allez-vous comment vous sentez vous comment vous nommez-vous?*

Ce flot de paroles intérieures l'exaspéra encore et elle soupira. Et enfin, une vague idée de relécher son sang sur ses genoux la parcoura mais disparut aussitôt, puisqu'elle n'avait pas soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nutsima Honda

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/11/2007

vous:
race/emploi:: Humaine serveuse
amour:: Célibataire et n'y pense pas [ A part si l'homme parfait se pointe.. ]

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Mar 6 Nov - 0:07

Nutsima tenta de faire quelques pas mais grimaça de douleur et s'arrêta au deuxième.

"Oh, je pense pouvoir marcher, mais.. Ca sera long.."

*Je crois pas que je tiendrai longtemps comme ça mais je ne préfère pas faire perdre du temps aux premières personnes que je croise ici..*

Elle sourit légèrement. Ses yeux s'humidifiaient par la douleur mais elle retenta malgré tout de continuer à marcher. Un pas de trop la fit s'effondrer sur le sol. Elle se releva aussitôt mais sa maison semblait encore loin.. Et le découragement la planta sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samayou Toshiyori
Admin
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 26
Localisation : Dans la Lune XD

vous:
race/emploi:: Vampire sans emploi
amour:: Au-delà de l'interdit...Nataku

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Mar 6 Nov - 1:17

Devant ce pitoyable état, Samayou ne put se retenir d'avoir des sentiments humains. Après tout, il y a 630 ans, elle était docteur et soignait les gens, les aidait. Donc son 'bon' fond remontait à la surface peu à peu, bien que ce fut rare.

*La pauvre...je ne peux pas la laisser comme ça. Après tout, c'est à cause de moi qu'elle a trébuché.*

Elle s'efforça de faire un sourire. Cela ne lui était pas arrivé depuis au moins un siècle. Et puis il est vrai qu'elle cherchait à tout prix à ne pas enterrer son ancienne vie, sa vie humaine, alors son raisonnement intérieur lui exigea de se comporter comme en 1376.

*'Une bonne conduite persuade et donne toujours raison'disait mon papa...'prend exemple sur ton frère, il a su obtenir le succès et la réussite!'...ça suffit!*

Elle serra le poing gauche. Puis reprit possession de son calme le plus absolu.

A présent, ce n'est pas qu'elle se sentait obligé, mais après ce souvenir, qui doit être d'ailleurs son pire souvenir juste après celui de la mort de toute sa famille, elle voulut se sentir utile et appréciable. Pour une fois qu'elle ferait une bonne action, elle pensait que si son père la voyait il aurait un minimum d'estime pour elle, pour la première fois depuis 665 ans d'existence. Mais peut-être pas.

Enfin, il lui fallait se décider. Même si cela ne l'enchantait pas, l'éternité était bien longue et une nuit de plus ou de moins, cela ne changerait rien. Alors, finalement, après une bonne minute de réflexion, elle répliqua en soignant particulièrement son langage :


"Il est tard. Je peux vous emmener bien plus vite que vous ne marcherez. Pour cela, je vous demanderai de m'indiquer où vous habitez. Je souhaiterai que vous me fassiez confiance. J'aimerais que vous fermiez les yeux."

Et par-dessus tout Samayou aurait pu la soigner, une fois dans la propriété de la jeune et belle inconnue. Mais sûrement elle n'oserait pas le dire. Elle n'aurait pas pu le prouver. Elle n'aurait jamais pu dire 'je suis médecin, laissez-moi m'occuper de votre blessure'. Elle pensait n'être pas convaincante. Et surtout elle pensait qu'elle ne pourrait pas montrer son vieux diplôme, un parchemin tout amoché et qui ne vaut plus rien puisque la médecine de ce temps-là consistait à faire des saignées et des tisanes. Une fois de plus, elle pensait au sang délicat et frais, sur les genoux appétissants de de la jeunette. Mais elle revint à la réalité et s'arrêta de penser ainsi. Elle s'approcha juste encore un peu de la demoiselle, lentement, tout en douceur, car elle ne voulait pas l'effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nutsima Honda

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/11/2007

vous:
race/emploi:: Humaine serveuse
amour:: Célibataire et n'y pense pas [ A part si l'homme parfait se pointe.. ]

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Mar 6 Nov - 2:42

Nutsima ne bougea pas. La jeune femme qui s'avançait vers elle lui rappelait quelqu'un.. Mais impossible de se souvenir de qui. Et puis après tout, quelle importance.. Elle avait vu tellement de têtes différentes durant ses quinze ans de vie de nomade qu'elle pouvait toujours en retrouver au moins une quelques années plus tard.

Elle s'apprêta à répondre à la proposition, mais l'évidence de l'incertitude l'empêcha d'ouvrir la bouche. Pouvait-elle lui faire confiance ? Elle lui jeta un coup d'oeil pudique. Plutôt convenable, comme femme. Elle n'avait plus l'air aussi froide qu'au premier regard. Pourquoi fermer les yeux ? Cela l'intriguait, mais par politesse elle se garda de poser la question.

Seule la douleur pouvait trancher. Et elle avait trop mal pour continuer à pied. Son combat intérieur cessa le feu. Elle lui indiqua son adresse, lui lança un dernier regard afin d'obtenir la confirmation qu'elle n'agissait pas imprudemment, même si elle savait qu'elle ne pourrait plus reculer, puis comme demandé, elle ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samayou Toshiyori
Admin
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 26
Localisation : Dans la Lune XD

vous:
race/emploi:: Vampire sans emploi
amour:: Au-delà de l'interdit...Nataku

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Mar 6 Nov - 12:04

Samayou Toshiyori se montrait déterminée plus que tout. Elle fit les quelques derniers pas vers la jeune demoiselle et s'arrêta juste en face, à quelques centimètres.

Elle ne pouvait plus hésiter. Même si elle pensait déjà et encore que finalement cette blessure n'était pas si grave, elle ne pouvait plus s'arrêter en chemin.


"Ne rouvrez les yeux que lorsque je vous le dirai."

Samayou prit l'inconnue dans ses bras et fit fonctionner un de ses pouvoirs qu'elle n'utilisait que très peu : la téléportation. Toutes deux disparaissaient de l'allée des Cerisiers, qui à présent se retrouvait vide.

[hj:si ça te convient, ton adresse est à côté de la place? je crée un sujet là-bas, si ça te convient pas on fera autrement ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nutsima Honda

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 03/11/2007

vous:
race/emploi:: Humaine serveuse
amour:: Célibataire et n'y pense pas [ A part si l'homme parfait se pointe.. ]

MessageSujet: Re: Errance quotidienne   Mar 6 Nov - 20:59

[ C'est cool j'arrive^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance quotidienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance quotidienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scénette de la vie quotidienne du bien, ou du mal
» La vie quotidienne dans la Rome Antique
» 1/72e - La vie quotidienne au moyen âge - Divertissements populaires
» Bien gérer sa vie quotidienne
» Art dans la vie quotidienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la ville de la nuit :: ville de la nuit :: allée des cerisiers-
Sauter vers: