lorsque les vampires et les humains vivent dans le même endroit...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 19 Aoû - 13:30

Zellgadise regarda gabriel qui lui parler doucement avec une voix qu'il n'employer pas souvent...
L'argenté le regardé attendris car le blond avait visiblement peur de quelque chose...

On ne peut pas en être sur mais moi je peux facilement te dire que je ne crains pas de tous gacher...
Car je me suis fait un serment il y a déjà un moment ne plus jamais te faire souffrir....
Ne plus jamais aller allumer les petite mignon qui passer par la....
J'ai réaliser que seul toi compte et que je n'est fait que faire l'idiot...
Zellgadise regarda gabriel avec amour et le serra contre lui avant de lui demander cela...

Serais tu capable de pardonné tous se que j'ai fait?

Le plus jeune des deux homme voulait se faire pardonné pour une fois...
Quand il senti les bras de gabriel lui tiré la tête vers le bas, vers le visage de gaby...
Il se mis a rougir légérement et se laissa faire s'en rien dire...
Zellgadise commençais vraiment a être géné par la siuation que faire?
Il ne savait plus, laissé faire son aimé? ou alors se dégager?
Finalement il le laissa faire et profita de se moment qui ne se représenterai peut être jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 26 Aoû - 23:46

Gabriel doutait vraiment de la capacité de son ami à tenir ce serment. Chassait le naturel, il revient au galop, comme dit le dicton. A un moment ou a un autre, Zellgadise jettera ces belles promesses sur le côté et redeviendra ce qu'il a toujours été : un coureur de jupon. Un incorruptible drageur.
Mais, pour une fois, l'homme aux cheveux d'argent semblait sincère. Alors, peut-être que, pour cette fois, Gabriel pourrait lui laissé une chance de rattrapper ses erreurs passés.

Oui, il pouvait lui pardonner. Car après tout, son cadet n'était pas le seul à avoir commis des erreurs. Lui aussi en avait faites, et des grosses.
Commetre des erreurs...c'est une chose normale. Blesser les personnes qui nous entourent et qui tiennent à nous, on y peut rien, quoi qu'on fasse, on passe tous par là.

Alors, Zellgadise méritait d'avoir une chance.

Toujours accroché, ou plutôt, pendu au cou de son cher et tendre, le vampire blond, décida de montrer que toutes ces querelles n'avaient que trop durées. D'une pression sur le cou, il entraina le visage de son bien-aimé vers le sien. Leurs souffles ainsi rapprochés, et ignorant le dilemne interne de Zell', Gabriel lui annonça d'une voix douce :


" Oui, je te pardonne. Et toi ? Sauras-tu m'excuser pour le tort que je t'ai causé ? J'ai moi aussi commis des fautes, il n'y a pas que toi. A présent, j'implore ton pardon et te demande de nous donner une seconde chance où nous tenterons tout deux de faire des efforts pour construire une relation autre que l'amitié. "

Sans attendre la réponse de son compagnons, il scella leurs lèvres pour appuyer ses dires.
Un simple touché, chaste.


" Dis-moi, mon amour, m'aimes-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 26 Aoû - 23:57

Sailler Zellgadise était vraiment géner après les paroles du jeune homme...
Il l'écouta attentivement et sourit légèrement avant de dire cela...


Je te pardonne faisons des effort ensemble...Mon amour...

Zellgadise laissa donc gabriel scellais un baissé sur ses lévres pendant un instant...
Puis celui ci prononça le mot mon amour...pour la première fois il l'avait dit...
Zellgadise sourit tendrement a son aimé avant de lui dire d'une voix étrangement douce...


Je n'est jamais autant aimé quelqu'un de ma vie...et toi mon amour m'aime tu??

Zellgadise posa la question comme si elle était importante a ses yeux...
L'argenté voulais savoir cela depuis si longtemps peut être que gabriel lui dirais aujourd'hui...
Mais avant cela zellgadise posa un baisser innocent sur les lévres de gabriel...
Puis d'un geste il le souleva un peut du sol pour pouvoir l'embrasser plus facilement...


Alors suis je celui que tu aimes?

En disant cela le cadet sentais son coeur s'accélérer comme si la peur que gabriel lui dise non soit présente...
Pourtant il voyer bien que gabriel était loin de le haire alors pourquoi avait il se stresse a la vue de cette réponse??
Le shoujou regarda alors son bien aimé dans les yeux et lui chuchota doucement...


Maintenant tout ne tien cas toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Jeu 28 Aoû - 0:48

C'était vrai. Gabriel n'avait jamais dit à personne qu'il l'aimait.
Enfin, si, il l'avait dit une fois, il y à longtemps de ça. Ou plutôt, il l'avait murmurer à une personne déjà morte.
Evidemment, ce "mon amour" n'était pas vraiment un "je t'aime", mais il s'en rapprochait.
Pourtant, Zellgadise semblait vouloir le lui faire dire.
Seulement, pour l'instant, c'était au-dessus des forces du blond.
Il ne voulait pas le dire, pas maintenant, il n'était pas prêt.

Mais, s'il ne lui disait pas maintenant, ne serait-il pas trop tard après ?

La dernière fois, la personne qu'il avait aimé si fort était partie avant qu'il ne lui avoue son amour.
Même si cela avait été dit à mi-mot, jamais la phrase en elle-même n'avait été prononcée.

Alors, si jamais il ne les disait pas à voix haute, ces mots, est-ce qu'il serait trop tard demain ?

Peut-être que oui, mais Gabriel, malgré cette peur, préféra répondre autre chose.


"Oui, Zellgadise, tu es la personne qui m'importe le plus. Je n'ai personne d'autre que toi. Mais crois-moi, si tu en venais à me trahir, je n'hésiterai pas ne serait-ce qu'une seule seconde. Je te tuerai. Es-tu prêt à courir ce risque, mon amour ? "

Oui, au cas où, il avait préféré le prévenir. Chez lui, la trahison n'était pas toléré et ce soldait par une condamnation à mort. Mais cela, Zellgadise le savait sans doute déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Jeu 28 Aoû - 23:23

Je suis prét a courir le risque si c'est pour être avec toi...

Zellgadise embrassa gabriel et recula un peut avant de ce retrouver contre l'arbre il fit pivoter gabriel...
il le colla contre l'arbre et lui sourit avant de lui dire simplement...

Mon amour enfin tu me donne cette chance d'être avec toi...

Zellgadise le regarda et il voulut lui poser une question mais ne sachant pas se que pouvait répondre gabriel il se tue...
Puis il le regarda dans les yeux caressent sa joue avec douceur et amour....
Puis au final il demanda a son bien aimé se qui lui troté depuis un moment dans la tête...

Pourquoi ma tu repousser tous ce temps?

L'argenté regarda gabriel qui ne bougeait pas et qui le regardé d'un regard doux...
Cela fit être géné le cadet qui ne le montra pas pour autant surtout qu'il était coller a gabriel...
Cela suffisait emplement....Alors il approcha son visage doucement a quelque centimétre il s'arréta...
Il soupira et déposa un baisser innocent sur les lévres douce de gabriel...

Tu ma repousser parce que je tes fait souffir???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Dim 28 Sep - 20:05

Vraiment...Gabriel commençait à se demander comment allée se terminer toute cette histoire...
Zellgadise était vraiment aveuglé par cet amour, contrairement à son ainé.
Du moins, c'était ce que celui-ci pensait. Mais au fond, peut-être que lui aussi l'amour le rendait idiot.

Puis, retournement de situation, au sens propre du terme, Zellgadise venait de le coller, gentiment cela va de soit, contre l'arbre près duquel ils étaient.
Le blond put voir sans peine que son ami hésitait à lui dire quelque chose.
Révélation tardive ? Ou question indiscrète ?

Il n'eut pas à attendre la réponse bien longtemps, son cadet se décida enfin à lui demander la raison qu'avait Gabriel pour avoir repoussé ses avances durant tout ce temps.

Evidemment, cette question n'aurait pas dû le surprendre...Il était parfaitement normal que Zell se la pose.
Pour l'instant, Gabriel se contenta de lui offrir un doux sourire.

A la fin de la journée, il était à parier qu'il aurait des crampes au visage...

Son ami poussa un soupir avant d'aposer un chaste baiser sur ses lèvres.
Au vu du manque de réponse du blond, le shoujou sembla chercher lui-même la réponse.

Bon, se décidant de lui répondre, enfin, Gabriel lui annonça :


" En partie...Seulement, je suppose que c'était plus la peur de l'inconnu qui me faisait hésiter...Mais ne te leurre pas, cette peur est toujours là. Un seul faux pas de ta part, et c'est elle que j'écouterai."

Il s'accrocha aux épaules de son cadet et posa la tête sur son torse.
Puis il lui chuchota ces quelques mots :


" Mais...Cela n'empêche que c'est avec Nataku-san que je dormirai...Hors de question que je couche dans le même lit que toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Dim 28 Sep - 20:21

Zellgadise serra le point et regarda gabriel avec un regard presque coléreux...
Quand gabriel avait prononcé ses mots un sentiment était monté en zellgadise...
Alors il pris le visage de gabriel dans une main et l'embrassa avec fougue...
Il jouer de la langue de celui ci doucement avant de ce retiré...

Je ne supporte pas l'idée qu'il dorme dans le même lit que toi...
Cette idée me donne des envi de meurtre envers ce nataku...

Zellgadise recula d'un pas avant de continuer de parler avec un ton doux mais essayent de pas montrais sa jalousie qui grandissait...
Il ne voulait pas savoir nataku dans le même lit que gabriel alors sa jamais...
L'argenté regarda alors gabriel et soupira avant de répondre s'en réussir a cacher sa jalousie...

Je ne veux pas que tu dorme avec lui...tu peut dormir avec lui a une seul condition...
je mettrais un matelat dans la chambre et je dormirai par terre...

Zellgadise tourna la tête pour pas que gabriel le regarde dans les yeux...
il continua ensuite avec c'est quelque mots simple...

Pourquoi pas dormir avec moi au lieu de se chasseur de vampire y les mieux que moi?
Tu le préfére peut être a moi? ou bien y te plait peut être?
Ou encore ta envi d'être avec lui car je suis pas assez bien pour toi?

Zellgadise avait craquer il ne pouvait pas retenir sa jalousie...
Pendant que gabriel était appuyer sur son torce lui ne voulait pas le regardé ni même le réembrasser...
Le cadet des envi de meurtre trés forte a présent pourquoi?
Jamais il ne laisserai gabriel dormir avec cette humain mais alors jamais de la vie...

ou peut être que tu veux avoir une aventure avec...?

alors la zell avait battu des record en matière de jalousie jamais cela ne lui était arriver...
Il regarda ensuite la cascade pour ne pas regardé gabriel et lui montrais se qu'il avait...
Le cadet attendit la réponse de son aimé qui était toujours contre lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 3 Fév - 0:28

MUAHAHAHA ! Non, vraiment, Gabriel n'avait pas pu s'en empêcher. Il fallait qu'il l'a sorte celle-là ! Eh puis bon, ce n'était pas totalement une plaisanterie. Il préférait largement dormir avec Nataku. Au moins avec lui, il était en sécurité, alors qu'avec Zellgadise...c'était moins sûr. Non pas que son compagnon soit particulièrement pervers(quoi que...) mais... bon, sait-on jamais. Et puis cela devait être...assez agréable de dormir dans le même lit qu'une personne comme ce chasseur de vampire. Enfin, disons qu'il supposait que ça serait comique vu que Nataku n'avait sans doute jamais eu d'autres hommes dans sa couche. Quelle réaction aura-t-il ? Sans doute éprouvra-t-il une certaine gêne....

Bon, pour en revenir à la situation présente, Gabriel trouvait la jalousie grandissante de Zell' assez...hilarante. Non, mais vraiment...Après c'est lui qu'on traitait de jaloux....
Enfin, il remarqua que ce soir, ils passaient par tous les motifs de disputes possibles pour un jeune couple...
Oui, bon, de ça, Gabriel n'en était vraiment pas fier. Lui qui, au début du crépuscule se pensait dépourvus de tout sentiment "de ce genre", était bien surpris.

Mais là, ses pensées s'éloignaient plutôt du sujet...Pour en revenir à l'instant présent, Zellgadise continuait à débiter des inepties aussi improbables et stupides les unes que les autres.

Toujours appuyé sur le torse de son ami, Gabriel cacha néanmoins le sourir qui venait fleurir sur ses lèvres à l'aide de l'une de ses mains. Non, parce que si Zellgadise voyait qu'il se moquait de lui, il risquait de mal le prendre et cela serait encore sujet à une mésentente...Donc, mieux valait éviter de pouffer de rire.

Finalement, sans se décoller d'un pouce, Gabriel répondit à ses accusations.


"Bien bien bien...Je tacherais de ne jamais te faire oublier ce moment. Et la prochaine fois que tu critiqueras ma jalousie, je n'ommettrai pas de te rappeler ce moment à ta mémoire."

Un petit rire s'échappa de ses lèvres et il poursuivit sur sa lancée avec une voix légère.

" Mais je ne te comprend pas...N'aimerais-tu pas, toi non plus, avoir l'occasion de te tenir à quelques centimètres à peine de cet homme si débordant de bonté et de naïveté ? Vois-tu, moi j'ai hâte de pouvoir sentir son souffle chaud et régulier sur mon cou ou sur ma joue. Et, oui, puisque tu en parles, il m'attire. Et mes songes ne cesse de ramener à lui."

Puis, finalement, il se détacha de cette douce étreinte, et croisa les bras sur sa poitrine tout en lançant un regard emplis de mépris sur la personne de Zellgadise.

" Plus sérieusement, pour qui me prends-tu ? Une catin de bas-étages ? Je ne m'unis pas avec n'importe qui, que cela soit physiquement ou juste sentimentalement parlant. Un être abjecte, cultivant le vice, un...humain comme lui ne pourrait avoir une chance de s'attirer mes faveurs. "

Après plus mûre réflèxion, Gabriel se rendit compte qu'il venait de détruire la seule chance qu'il avait de pouvoir définitivement s'extirper de cette relation ambigue. Quant à savoir s'il s'agissait là d'une bonne ou d'une mauvaise chose...C'était une autre histoire.

" Quoi qu'il en soit, personne ne me méritera plus que..."Ajouta-t-il à voix basse, pour lui même.

"Lui" allait-il dire. Mais à quoi bon ? Prononcer jusqu'à son nom était devenu douloureux. Et réveiller le souvenir d'un premier amour n'était vraiment pas approprié à la situation. Surtout que si Zell' apprenait le nom de cette personne...Gabriel ignorait comment il réagirait. Non, décidement, il ne tenait pas à le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mer 18 Mar - 11:36

" Mais je ne te comprend pas...N'aimerais-tu pas, toi non plus, avoir l'occasion de te tenir à quelques centimètres à peine de cet homme si débordant de bonté et de naïveté ? Vois-tu, moi j'ai hâte de pouvoir sentir son souffle chaud et régulier sur mon cou ou sur ma joue. Et, oui, puisque tu en parles, il m'attire. Et mes songes ne cesse de ramener à lui."


Zellgadise écouta gabriel ce retenant tant bien que mal de lui dire le fond de sa pensé. Il resterait donc toujours aussi jaloux quand le blond ce ferais approcher par un autre? L'argenté ne voulais même pas le savoir. Pour le moment le plus important était que gaby ne soit pas dans le même lit que ce Nataku de malheur. Alors après avoir eut une grande discutions intérieur il ajouta d'une voix basse au oreille de son bien aimé:

Tu veux que je te dise la vérité même pas sa me serais venu a l'esprit de vouloir cet homme si naïf dans mon lit...Mais toi par contre sa ne me gênerai mais alors pas du tout...Et au passage si tes rêve son si pris par cet homme je ni peut rien malheureusement....

A la suite de c'est quelque paroles le blond ce détacha de l'étreinte qu'avait exercé Zellgadise sur lui quelque minute au par avant. Puis Gabriel sorti enfin une phrase qui fit sourire le jeune shoujou. Alors comme ça Nataku n'avait aucune chance d'avoir les faveurs de son ainé? Le cadet s'approcha alors de Gabriel et le pris par la taille pour l'attirait à lui avec douceur. Il sourit de nouveau même si ce sourire restait neutre.

Et tu penses que moi je pourrais m'attirer tes faveurs?


Quand Gabriel finit cet phrase qui sonné aussi faut qu'un son très aigu au oreille de l'argenté il pencha son visage vers celui de Gabriel. Il le regarda dans les yeux avant de commencer à réfléchir. Puis finalement il serra un peut plus Gabriel contre lui et dit d'une voix simple:

Que ton ancien amour qui ce trouve dans une tombe aujourd'hui...et le seul que je connaisse a être dans une tombe et de qui j'ai été jaloux est notre ancien supérieur...

Puis il dit d'une voix grinçante.

C'est pas une grosse perte en tout cas...Mais j'avoue qu'au lit il ce débrouiller bien...

Zellgadise mentait vraiment comme il respirait c'était même indégnable. Le shoujou embrassa Gabriel profondement avant de le collé contre le tronc d'arbre. Il posa quelque baiser dans le cou de son bien aimé et le regarda enfin.

Je ne suis pas aussi sadique que toi ne t'inquiète pas je n'est rien fait au par avant avec Lui...Mais moi je ne te mérite pas...Après tout ce que tu ma donner? et après avoir voulu assassiné cet pauvre Cheza toute à l'heure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 31 Mar - 16:53

-Tu veux que je te dise la vérité même pas sa me serais venu a l'esprit de vouloir cet homme si naïf dans mon lit...Mais toi par contre sa ne me gênerai mais alors pas du tout...Et au passage si tes rêve son si pris par cet homme je ni peut rien malheureusement....

Euh...Ouai, ça Gabriel s'en serait douté que Zellgadise aimerait bien l'avoir lui dans son lit. Si depuis le temps il n'avait pas compris...Mais plus sérieusement, si un jour Gabriel devait avoir un humain dans son lit, ce serait pour l'humilier, et pour rien d'autre. Non, vraiment, même si Nataku était tout bonnement adorable et touchant de naïveté (Quelle idée d'inviter des inconnus aussi louche qu'eux ?!), il n'était vraiment pas attiré physiquement par lui. Evidemment, il ne pouvait nier que cet homme avait une plastique de rêve, mais le fait qu'il soit humain réduisait à néant tout désires qu'il aurait pus avoir.

Enfin, bref. C'était lui ou Zellgadise était quand même vaaachement trop proche tout d'un coup ? Ah non, ce n'était pas qu'une idée, Zellgadise venait vraiment de le prendre par la taille.


-Et tu penses que moi je pourrais m'attirer tes faveurs?

Sur le coup, Gabriel en aurait bien rit, mais il risquait de vexer son cher et tendre...Surtout que celui-ci était vraiment très susceptible ! Pire que les femmes...Bon, personne ne lui fera remarquer que lui n'était pas beaucoup mieux question susceptibilité.
Non, mais, sincèrement, intérieurement Gabriel était mort de rire. Zellgadise ? S'attirer ses faveurs ? Ah la bonne blague ! Quoi que l'idée n'était pas si déplaisante...Mais si cela se passait comme la dernière fois, non merci !
Finalement, Zellgadise le serra encore plus fort, voulant sans doute l'étouffer, et lui annonça :


-Que ton ancien amour qui ce trouve dans une tombe aujourd'hui...et le seul que je connaisse a être dans une tombe et de qui j'ai été jaloux est notre ancien supérieur...

Tiens donc ? Il avait sous-estimé la perspicacité de son compagnon...Non, sans rire, il ne pouvait pas avoir deviné ça tout seul ! Bon en même temps, ils étaient ensemble depuis un bon bout de temps...Zellgadise connaissait plus ou moins toutes ses fréquentation...et les seules personnes dont Gabriel avait été proche étaient leur si charismatique supérieur et lui.

Oui, donc, il ne fallait pas être un génie pour deviner. Mais le shoujou restait tout de même étonné que Zellgadise réussisse pour une fois à faire marcher son cerveau.


-C'est pas une grosse perte en tout cas...Mais j'avoue qu'au lit il ce débrouiller bien...

Oui, mais non, sur ce coup-là, Gabriel n'avait plus du tout envie de rire. Impossible, Zellgadise devait divaguer ! Comme si LUI avait réussis à mettre quelqu'un d'aussi merveilleux que leur ancien supérieur dans son lit ! Un sentiment merveilleusement dangereux se déversa dans les veines du shoujou. Son nom ? La jalousie. Comment Zellgadise avait osé toucher à l'homme de sa vie ?!

Tout perdu qu'il était dans ses pensées noires, Gabriel se laissa faire lorsque Zellgadise le plaqua contre l'arbre, l'embrassa d'abord sur les lèvres puis déposa quelques baisers dans son cou.

-Je ne suis pas aussi sadique que toi ne t'inquiète pas je n'est rien fait au par avant avec Lui...Mais moi je ne te mérite pas...Après tout ce que tu ma donner? et après avoir voulu assassiné cet pauvre Cheza toute à l'heure?

Sadique, lui ? Voilà un magnifique compliment. Mais c'est la fin de cette phrase qui fit réagir Gabriel. Ah ! Il se doutait bien qu'ils n'avaient rien fait ensemble...Parfaitement impossible ! Il s'en serait presque voulu d'avoir douté ! Pourtant, ce n'était pas nouveau que son compagnon mentait comme il respirait...
Mais la suite acheva de lui faire retrouver tout ses esprits. Il stoppa son ami en lui agrippant la mâchoire de ses longs doigts fins et blancs, et le regarda avec une lueur assassine au fond du regard.


" Tu as l'air bien sûr de toi ! Pour ton information, La seule raison pour laquelle cette vampire de bas étages s'est attirée mes foudres, c'est pas que cette insolente a osé me manquer de respect, rien d'autre ! Et crois-moi, je ne t'ai rien donné de particulier, ou que je n'avais déjà donné à mon mentor. D'ailleurs, puisque tu en parles de celui-ci, laisse moi te dire que tu n'as pas tout à fait tort...Durant nos étreintes charnelles, il se débrouillait mieux que bien !" Ajouta-t-il avec un rictus cruel.

Sadique, lui ? Noooon, pas son genre, voyons !

Finalement, usant de sa force physique pour la première fois de la soirée, Gabriel ne se gêna pas pour inverser les rôles et retourner la situation à son avantage. Ce fut Zellgadise qui se retrouva à son tour plaquer contre le tronc de cet arbre, avec son ainé le maintenant appuyé d'une main de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Dim 20 Sep - 20:07

Zellgadise toujours torse nu contre gabriel ce sentait mal. Comme une envie soudaine de hurler sur ce dernier qui prenait un malin plaisir à le rendre jaloux. Mais pour ne pas lui faire ce plaisir Zell' regarda gabriel et sourit pendant un court instant car il n'arriva plus a ce contrôler face à ce que venait de dire son comparse.

Ton quoi ?!!!! Tu te fou de moi?!!! Tu t'es tapé ton mentor?! Alors la jalucine , tu...tout compte fait j'ai bien fait de me tapé cheza!!!

Zellgadise regarda gabriel avec ses yeux remplis de jalousie. Puis d'un geste il mis gabriel contre l'arbre et lui bloqua ses bras fin. Le shoujou rapprocha son visage de celui de son aimé et sourit simplement. Il n'osait pas dire ce qu'il avait a dire. Alors il réfléchit quelque instant avant de finalement pensait:

*Si je l'embrasse et que j'essaye d'arriver à mes fin il va vouloir ce débattre plutôt pas mal comme idée*

Zellgadise embrassa longuement son ami avant de passé sa main sous son pull. Il eu comme un sourire intérieur mais il ne comptait pas s'arrêtait là. Mais soudainement il entendit comme un bruit pas très loin d'eux. Zellgadise ce tourna et essaya de ce concentré pour trouvé l'endroit d'où venait ce bruit. Derrière lui il entendit gabriel parler et dit finalement.

Ecoute c'est vraiment pas contre toi mais la toute suite il en faudras plus pour que tu m'exite...J'ai l'impression de sentir quelque chose mais...Non je dois rêvé surment...

Zellgadise ce retourna vers gabriel et sourit simplement:

Ou j'en était moi...ah oui je m'en souvient faire ce que je veux de toi pour la 2eme fois quelle bonheur ça va être...faut juste que tu te laisse faire comme a l'hôtel souvient toi....

L'homme au cheveux blanc s'approcha de nouveau de son ami et l'embrassa avant de descendre doucement ses lèvre qui atterir sur le cou de sa victime. Il caressa avec délicatesse les courbe de son ami avant de poser une main sur sa ceinture. Le cadet des deux shoujou comptait bien faire tout ce qu'il voulait de son ainé mais aussi essayer de le rendre comment dire plus calme ou au contraire l'énervé pour voir ce quoi était capable ce petit vampire blond. Zell' embrassa le front de gaby avant de par un geste simple le coller de nouveau un peut plus contre lui.

Alors mon joli tu va de nouveau m'appartenir ne t'inquiète pas je vais y aller doucement et surtout en douceur pour que tu profite bien....

Il passa sa main dans le pantalon de Gabriel après avoir détacher sa ceinture et attendit une réaction de son bien aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 15 Juin - 0:34

"Ton quoi ?!!!! Tu te fou de moi?!!! Tu t'es tapé ton mentor?! Alors la j’hallucine, tu...tout compte fait j'ai bien fait de me tapé cheza!!!"

Un rire diabolique résonna dans la tête du blond. Un peu dans le genre: MUAHAHAHAHA !
Parce que vraiment, c'était marrant ! C'était vraiment incroyable de voir à quel point son compagnon pouvait être jaloux ! Et surtout naïf...Si naïf à cet âge là que ça en devenait presque touchant ! Enfin, ça le serait si Zell n'avait pas eu la mauvaise idée de lui crier dans les oreilles. Bon, Gabriel ne pouvait pas dire qu'il né s'était pas attendu à cette réaction, il connaissait Zell depuis des siècles et savait qu'il était impulsif.

Seulement, Gabriel commença à douter que ce fut une bonne idée de le provoquer lorsque l'autre vampire lui bloqua les bras, tout en le fixant de ses yeux emplis de jalousie. Mais le blond soutint son regard. Non mais sans ire, il le prenait pour qui ce crétin ? Il était évidement qu'il le prenait jusqu'alors pour une sorte de vierge effarouchée au masculin.
En même temps, Gabriel devait bien avouer que lors de leur première et unique étreinte, il ne s'était pas montré des plus audacieux. Mais était-ce sa faute à lui s’il n'avait pas l'habitude de ce genre de choses ? Tout ce qui se rapportait au contact physique, et Humain dans le sens large du terme en général, le mettait mal à l'aise. Et en y réfléchissant bien, il avait sans doute plus de mérite à se garder éloigné de tout ce qui concernait les étreintes charnelles, que Zellgadise qui au contraire les cherchait à tout va.

Avec son mentor (dont je n'ai toujours pas trouvé de nom d'ailleurs....), l'acte avait était différent d'avec Zellgadise. Ce dernier n'avait pas vraiment était brutal, et plutôt même doux lorsqu'il y repensait, mais ce qui est certain c'est que Gabriel n'avait pas ressentis les deux nuits de la même manière.
Peut-être cela venait-il du fait que lorsqu'il avait...couché- il n'y avait pas de terme plus approprié à ce qu'ils avaient fait- avec zellgadise, il n'était alors pas amoureux de lui. Oui, il était attiré physiquement par lui, mais certainement pas amoureux.

Alors qu'avec le premier, avant de s'unir à lui, il avait d'abord éprouvé de forts sentiments à son égard. Et cela avait apparemment était réciproque. Son Maître-au sens militaire du terme-, l'avait merveilleusement bien guidé pour sa première fois. Et puis avant et après cela, il y avait eu tout ces moments tendres....

Qu'en était-il de Zellgadise ? Gabriel avait bien l'impression que celui-ci n'était pas réellement amoureux de lui. Malgré ce qu'il ne cessait de lui répéter. Et tout les instants de tendresses, rares, s'était à chaque fois retrouvé gâché par une idiotie quelconque de son cadet. Une tentative d'humiliation, une provocation graveleuse....Et cette manie qu'il avait à se montrer comme un Don Juan. Tout cela était exaspérant.

Maintenant qu'il y pensait et qu'il faisait la comparaison, ce qu'il n'avait jamais pensé à faire auparavant, les deux seuls amants de sa longue vie était diamétralement opposés.

D'ailleurs, perdu comme il était dans ses pensées, il ne réagit pas lorsque Zellgadise l'embrassa à nouveau et poussa l'audace jusqu'à glisser une main sous son haut.


"Ecoute c'est vraiment pas contre toi mais la toute suite il en faudra plus pour que tu m'excite...J'ai l'impression de sentir quelque chose mais...Non je dois rêver surement..."

Gabriel en aurait presque rit...D'un rire jaune évidemment. Parfois, il avait vraiment l'impression que zell le prenait pour un idiot et l'ignorait totalement.
De plus, lui n'avait rien sentis. Enfin, ce n'est pas non plus comme s'il avait fait attention à son environnement. Ce n'est pas vraiment à ça qu'il pensait alors qu'il se retrouver plaquer contre un arbre avec un pervers collé à lui. Mais il préféra tout de même répliquer, à voix basse, plus pour lui même que pour l'autre :


" Comme si c'était moi qui cherchait à t'exciter....Tu prends vraiment tes rêves pour la réalité mon pauvre..."

Mais l'autre ajouta :

"Ou j'en étais moi...ah oui je m'en souviens faire ce que je veux de toi pour la 2eme fois quelle bonheur ça va être...faut juste que tu te laisse faire comme a l'hôtel souvient toi...."

Ses joues se mirent instantanément à flamber. Et bien que le souvenir de cette fameuse nuit, où visiblement il aurait mieux fait de se casser une jambe que de céder à ce rustre, suffise sans doute à le faire rougir de honte, ce n'était pas pour ça que ses joues se colorèrent. Ce fut sa rage qui se matérialisa physiquement sous cette rougeur. La rage de l'humiliation cuisante que venait de lui faire subir son amant.

Ses yeux se fermèrent alors. Non pas pour profiter des délicieuses caresses que lui octroyait zellgadise, mais pour contenir la haine sourde qui montait en lui. Profitant de son inertie, l'autre vampire posa une main contre son pantalon, et se colla d'avantage à lui.


"Alors mon joli tu va de nouveau m'appartenir ne t'inquiète pas je vais y aller doucement et surtout en douceur pour que tu profite bien...."

Mais là, s'en fut trop. Ses doigts se mirent à tremblait, ses yeux à s'embuaient de larmes -de rage ? Ou cela était peut-être dû à la virulente blessure psychologique que venait de lui infliger son soi-disant bien-aimé ?-. Ses mâchoires se crispèrent alors qu'il agrippa violemment la main qui s'était insinuée contre sa virilité, ses ongles se plantant jusqu'au sang dans son poignet.
Son regard se fit fielleux et sa bouche se tordit en un rictus menaçant, laissant entrevoir un croc acéré alors qu'il répliquait d'un ton rendu sifflant par la haine :


" Je me souviens très bien de ce qui s'est passé cette nuit là. Je ne t'ai pas appartenu et ne t'appartiendrai jamais. Ce soir là, la libido de mon corps défaillant ta permis de me toucher, et de me souiller, car c'est bien la seule chose que tu as faite. Tu n'as pas fait ce que tu voulais de moi, et ne le fera jamais. Et le seul moment où je profiterais de quelque chose en rapport avec ta personne sera le moment de ta mort. Et si tu ne retire pas ta main de là, et que tu ne t'éloignes pas, celle-ci pourrait arriver plus vite que tu ne le penses."

Gabriel avait débité ces paroles lentement, mais d'un seul trait. Le souffle commençait à lui manquait. L'impression de dégout qui grandissait peu à peu en lui, semblant former une boule dans son ventre et menaçait de le faire étouffer. Cependant, il ajouta :

" Et si tu comptes, malgré mes recommandations, tenter de me prendre de force, attends-toi à être reçu comme il se doit par la lame de mon épée. Sois raisonnable au mois une fois dans ta misérable vie et éloigne-toi immédiatement. Va-t-en, ça vaudra mieux pour nous deux."

[Ah au fait ! Pari gagné !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zellgadise Komura

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/12/2007
Localisation : la où le vent m'enmenera

vous:
race/emploi:: shoujou
amour:: la mort

MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   Mar 15 Juin - 11:31

" Je me souviens très bien de ce qui s'est passé cette nuit là. Je ne t'ai pas appartenu et ne t'appartiendrai jamais. Ce soir là, la libido de mon corps défaillant ta permis de me toucher, et de me souiller, car c'est bien la seule chose que tu as faite. Tu n'as pas fait ce que tu voulais de moi, et ne le fera jamais. Et le seul moment où je profiterais de quelque chose en rapport avec ta personne sera le moment de ta mort. Et si tu ne retire pas ta main de là, et que tu ne t'éloignes pas, celle-ci pourrait arriver plus vite que tu ne le penses."

Il avait parlé de façon lente et continua mais on aurait dit qu'il avait plus de mal:

" Et si tu comptes, malgré mes recommandations, tenter de me prendre de force, attends-toi à être reçu comme il se doit par la lame de mon épée. Sois raisonnable au mois une fois dans ta misérable vie et éloigne-toi immédiatement. Va-t-en, ça vaudra mieux pour nous deux."

Zellgadise écouta les paroles sifflante de son ainée et sourit d'un sourire plutôt spécial chez Zellgadise. Il sentit les griffe de Gaby lui rentré dans la peau et son sourire machiavélique s'agrandit. Dans ses pensée il se dit: enfin il ose s'opposer à moi, mais croit il vraiment me faire peur? enfin pour cette fois je vais enfin pouvoir lui montrer...Le shoujou se releva comme si les griffure ne lui faisait rien et regarda Gabriel du haut de ses 2 mètre. Il avait toujours ce sourire gravé sur son visage. Zellgadise pris le poignet de Gabriel et l'enleva de façon sèche tout en restant un minimum tendre avec lui. Le plus jeune des deux shoujou regarda Gabriel et surement pour la première fois ses yeux avait changer devant Gabriel pas dans l'expression car il avait toujours un regard tendre mais il était devenu rouge il n'était plus de ce bleu si clair. Zellgadise pris Gabriel par l'épaule et le souleva légèrement toujours avec douceur. Tant de douceur envers Gaby c'était la première fois. Le shoujou soupira et regarda son ainé et lui fit un grand sourire des plus sadique:

-ALORS MAINTENANT TU TE CALME!!!

Zellgadise avait oser la voix d'un seul coup sa voix grave avait raisonné et il regarda son aimé avant de reprendre la parole:

Tu ne comprends donc pas j'ai fait exprès de t'énerver...Tu crois franchement que cette nuit la j'ai vraiment chercher à être doux? je n'est pas réussit à me contrôler ce jour là car j'avais enfin l'occasion de toucher se corps si désirait par mon être...Franchement je n'aurais jamais eu autant de conquête si jamais j'avais été aussi rustre.

Il soupira Gabriel le prenait vraiment pour un rustre alors qu'en réalité il pouvait être doux si la personne le laisser faire. Mais Zellgadise aimé tellement Gabriel premièrement il est si inaccessible deuxièmement si beau et troisièmement c'était Gabriel. Le cadet des deux shoujou le posa par terre et s'approche doucement de Gaby. Il glissa avec douceur sa main dans les cheveux d'or de son aimé et déposa un doux baisé sur les lèvres de celui-ci. Il se retira un instant avant de réembrasser son ainé avec plus de douceur, pour la première fois de sa longue vie il se montré extrêmement doux, plus qu'avec ses autres conquêtes. Zellgadise caressa la nuque de son aimé en continuant ce doux baisé, puis au bout d'un certain temps il se retira et il s'approche de l'oreille de celui-ci. Il lui dit finalement dans un souffle:

"-je peux enfin te montrer comment je suis vraiment...et d'ailleurs j'aime bien quand tu t'oppose à moi comme ça, sa te rend extrêmement sexy...

Puis lentement il effleura de ses lèvres le haut du cou de son aimé avant de retrouvé lentement la bouche de celui-ci. Zellgadise déposa avec douceur ses mains la taille de Gaby avant de passé l'une d'elle dans le bas du dos de celui-ci. Il commença à effleuré avec douceur presque de façon furtive cette chair et toujours avec douceur il intensifia ses caresses sans les rendre brusque pour autant. Zellgadise rapprocha avec douceur son torse nu de celui toujours habillé de son ainé et le sera contre lui sans force ni brutalité comme à son habitude. Il se sépara du shoujou et ouvrit les yeux qui avait toujours cette couleur sanguine. Le plus jeune le savait bien qu'il risquerait à tout moment de se faire jeter littéralement par son ainé malgré sa douceur, mais hors de question d'abandonné alors qu'il pouvait et arrivé enfin à être doux avec lui.

(c'est assez étonnant mais tu as gagné le paris je dois bien l'avouer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une affaire qui risque de mal tourné...[PV: gabriel et Zell]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» [Collection]Le Risque, aventures extraordinaires
» votre meilleur affaire
» Juillet 1861: l'Affaire COUVET.
» [AIDE] Roms Opérateurs - Le Flashage, un vrai risque ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la ville de la nuit :: nature :: cascade-
Sauter vers: