lorsque les vampires et les humains vivent dans le même endroit...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)

Aller en bas 
AuteurMessage
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mar 11 Mar - 20:49

Korosu courait.
Encore et encore, humant le sang coulant de ses vêtements.
Les moris étaient très utiles lorsqu'il s'agissait de divertir. Leur sang n'était pas des meilleurs mais pour ce soir, la vampire s'en contenterait.
Ses yeux jaunes parcouraient dans tous les sens, comme fous. Ses crocs blessaient ses lèvres, sortant de leur longueur de la bouche.
Ses ongles s'étaient allongés et l'on pouvait discernaient de la chair collée dessus.
Ses vêtements baignaient dans le sang.
Tout ça à cause de ce Zellgadise.
Après une heure de course et de meurtres, l'espionne se calma et se dirigea dans la cascade pour s'y laver.
C'était avec un étonnement contenu que la vampire découvrait des restes de veines et de chair couler le long de la rivière alors qu'elle se lavait les cheveux.
Ce n'était pas sa faute si elle détestait le contact physique...
Après sa baignade, Korosu se déshabilla totalement et repensa aux évènements produits quelques heures plus tôt.


*Le maire commence fort...*

Bah, après tout elle s'en fichait. D'après les rensignements qu'avait obtenue l'espionne, Zellgadise fréquentait un homme: Gabriel Itami.
La jeune femme avait prit soin de notait toute information dans son esprit, bien que certaines choses lui échappaient.


*JKe devrais aller lui parler...*

Aussitôt penser, il fallait à Korosu d'agir, comme un automate.
Korosu se dirigea à nouveau dans la foret pour se rapeller ensuite qu'elle était nue et que la nudité n'était pas appréciée par les hommes... C'était bien facile de vivre dans la nature, seule et sauvage.
Finalement, l'epsionne se rhabilla puis retourna dans la fôret, se repérant par rapport à l'odeur des shoujous qui ne courraient pas les rues.
Au bout de dix minutes, Korosu trouva Gabriel et se dirigea vers lui.
Ilé tait plutôt beau mais ça, ce n'était pas le plus important bien que si elle avait été humaine, de la bave se serait échappait de ses fines lèvres.


"Gabriel Itami? SI c'est le cas, êtes vous bien en relation avec Zellgadise Komura?"
*... Un gros connard dragueur, pervers, chiant et fumeur en plus de cela?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mar 11 Mar - 21:44

[ XD pourquoi à chaque fois qu'il y a des perso non joueurs qui se font tuer se sont des moris ? Les pauvres ! ]

Cette nuit, Gabriel s'était une fois de plus rendu seul dans la forêt. Il n'avait pas besoin de Zellgadise pour s'en sortir. Alors il était partit, s'en rien dire. Après tout, il était indépendant et n'avait de comptes à rendre à personne.
Contrairement à la dernière fois qu'il s'était rendu dans la forêt, il ne s'était fait attaqué par personne. Aucun vampire assoiffé de sang pour tenter de lui prendre le sien. Aucun carnage.
Un soupir s'échappa de ses lèvres.
Quelle déception.
Rien à faire.
Le Néant.
Quel ennui ! Il aurait mieux fait de rester auprès de son bon ami. Lui au moins était amusant, même s'il lui arrivait d'être lourd et que les cigarettes qu'il avait constamment à la bouche le répugnait au plus haut point.

Bref, tout ça pour dire qu'il s'ennuyait. Il ne lui restait plus qu'à rentrer alors...

Le shoujou commença donc sa marche pour sortir de cette si dense forêt. Mais apparemment, les dieux étaient de mauvaise humeur ce soir. Il voulait une distraction, certes, mais pas des emmerdes. Et c'est plutôt de la seconde catégorie dont faisait partie la personne qui lui adressa la parole, sans même le saluer ou se présenter.

C'était une très belle jeune femme qui l'accosta. Si Gabriel avait été le genre d'homme à s'intéresser à ce genre de chose, il aurait pu la trouver appétissante. Mais ce n'était pas le cas.

Elle lui demanda s'il était bien le dénommé Gabriel Itami. Bon, jusqu'ici c'était correct. Puis s'il était bien en relation avec un certain Zellgadise Komura. Correct aussi.

Mais il y avait de quoi être intrigué. Comment cette inconnue pouvait-elle savoir tout ça ? Et de qui l'avait-elle appris ?
Le blond fronça légèrement les sourcils et dit d'une voix irritée :


" Comment connaissez-vous mon nom ? De qui tenez-vous cette information, et que me voulez-vous ? Je déteste les gens qui s'adressent à moi avec autant d'impolitesse. Avant de demander le nom de quelqu'un et l'objet de sa visite, il faut penser à se présenter soi-même, mademoiselle !"

[ Sinon, je suis tout à fait d'accord avec ta description de Zell' ! Je n'aurais su le décrire aussi bien ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mar 11 Mar - 23:03

[je sais je sais... J'en suis très fière xD]

Korosu ne comprenait que... Quelques mots. En gros, ses suppositions étaient corretcs, ensuite, ses salutations n'étaient pas correctes... Et la suite...
Korosu fixa de ses yeux jaunes le shoujou puis finalement, elle s'agenouilla au sol.
Lentement mais sûrement, ses yeux repartirent de leur gris impassible et ses obgles se détachèrent de ses doigts. Enfin, ses crocs rentrèrent enfin dans sa bouche, laissant ses lèvres meurtries en paix.


"Je le connais pour l'avoir entendu plusieurs fois, et je tiens cette information d'un peu tout le monde: Zellgadise Komura pour commencer et pour finir à un homme ivre... Que son âme ne repose pas en paix."

C'est vrai quoi... SOn corps ne rentrerait pas tout de suite dans le lit de n'importe qui... Sa mission était une histoire "futile" entre le maire et Zellgadise après tout, pas de meurtres ni d'affaires d'états... Donc, son corps n'était utile que pour aguichait les... Pour être vulguaire sombre abrutis sans cervelles et moches en plus de cela... Mais riches et important cependant.

"Me présenter? En quoi cela serait t'il nécessaire...? Korosu. Korosu Mitrazki."

C'était à moitié vrai puisque c'était l'un des noms d'un membre de sa loitaine famille, parait-il. Mais depuis quand les espions se révélaient t'ils?

"Encore une question... Votre connaissance... Est-ce un amant ou ce que l'on apelle petit ami?"

Que d'efforts!! Cela faisait combien de temps que Korosu n'avait pas fait autant de conversation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mer 12 Mar - 22:04

La jeune femme reprit ce qui semblait être son apparence initiale. Evidemment, inutile de dire qu'elle était beaucoup plus belle ainsi. Moins effrayante. Elle lui dit qu'elle avait plusieurs fois entendu son nom ?
La première question qui passa dans l'esprit du shoujou fut : " De qui ? ". Réponse qui était destinée à trouver sa réponse quelques secondes plus tard.
Il apprit qu'elle connaissait également Zellgadise. Et qu'elle tenait ses informations de lui...et d'un homme ivre.
Comme quoi : La vérité sort de la bouche des hommes bourrés.
Enfin bref, tout ce qu'avait compris Gabriel, ou du moins tout ce qu'il avait voulu comprendre, était que c'était la faute de Zell' si cette femme avait connaissance de certaines choses à son sujet.
De toute façon, c'était toujours de la faute de Zellgadise. Son ami semblait attiré les ennuis. Peut-être à cause de son franc-parler ?

Puis l'inconnue lui demanda en quoi était-ce nécessaire qu'elle se présente, avant de lui dévoiler son identité. Mais le blond se sentit obligé d'ajouter :


" Ce n'est pas nécessaire, c'est juste de la politesse...Qualité que vous ne semblez pas posséder. "

Korosu, puisque c'était son nom, lui posa ensuite une question qui le laissa sans voix. A proprement parler puisque Gabriel ouvrit la bouche pour lui répondre, mais qu'aucun son n'en sortit.
Au bout de quelques instants, il arriva enfin à articuler :


" Q...quoi ? Je vous demande pardon ? Je ne vois pas en quoi cela vous regarde ! Mais puisque vous semblez tant vous y intéresser, je vais tout de même vous répondre.
Zellgadise n'est qu'un ami, rien de plus...Et je ne comprend vraiment pas ce qui a put vous faire croire que lui et moi on était...Enfin ! C'est absurde ! "


Au fur et à mesure qu'il prononcait sa tirade, sa voix se faisait de plus en plus colérique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mer 12 Mar - 22:39

Visiblement, le vampire ne l'appréciait pas. Mais qui l'appréciait en ce bas monde? Bah, ce n'était que de futilités ce genre de liens...
Seul les liens d'obéissance et de soumission faisaient marcher l'espionne de toute manière. Elle n'avait jamais revue ceux qu'elle rencontrait, à part son maître.
Gabriel Itami, shoujou de grande classe, rougissait et béguayait... C'était si dur que cela de répondre à cette question?
Ah, les humains et leurs sentiments...

"Un ami? Donc, peut être n'a t'il pas menti à mon maître..."


Korosu savait attirer l'attention des gens et ne savait si elle pensait à voix haute pour attirer l'attention de Gabriel ou bien parce qu'elle était suffisamment seule pour ne pas se préoccuper des autres.

"Quand il a dit que sa mère était la seule qu'il n'avait jamais aimé, j'entends par là."

Lorsque l'on racontait une histoire, il fallait généralement faire poireauter le lecteur et tout dire d'une traite...C 'était ce qu'on lui avait dit mais Korosu s'en fichait éperdument.

"Mais dans ce cas... Pourquoi un shoujou si gentil et loyal envers son amour d'antan m'aurait embrassé?"

Bon, c'était dit. Il tardait à l'espionne de connaitre ce shoujou que l'on disait imperturbable.

"N'étant pas douée pour les sentiments des gens, et sachant Zellgadise plutôt spécial. J'ai besoin d'un homme le connaissant très bien pour m'éclairer, car je suis perdue."

La vappire avait prit soin d'appuyer les mots:très bien, dans sa phrase, histoire d'avoir plus d'effet. Et elle n'était pas perdue du tout, Korosu savait parfaitement ce qu'elle faisait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mer 12 Mar - 23:22

Gabriel, depuis des centaines d'années, avait prit l'habitude de ne pas montrer ses émotions. Son visage restant fermé, neutre, et ses yeux restant innanimés, comme éteints. Pourtant, ces derniers temps, le shoujou avait bien du mal à se controler. En fait, c'était depuis peu. Depuis qu'il avait eut une conversation bien étrange avec son soit-disant meilleur ami.
Après ce jour, tout avait basculé. Enfin, disons plutôt que le shoujou se trouvait de plus en plus souvent dans des situations ridicules et embarrassantes.

Pour en revenir au présent, le sourcil droit du blond qui s'arca légèrement trahis son étonnement, voir sa curiosité. Qu'entendait-elle par là ?
Bon, il avait déjà une nouvelle information de la plus haute importance : elle travallait pour quelqu'un. Maintenant il restait à savoir si ce 'maître' le considéré plutôt en bien ou s'il lui était hostile.
La suite coupa cour à toutes ses réflexions.
Qu'est-ce que ce CRETIN avait osé dire au maître de cette folle ?
Gabriel commença alors à trembler. De rage, évidemment. Comme quoi, il en fallait peu pour l'énerver.
Puis Korosu en rajouta une couche. Alors comme ça il l'avait embrassé ?

Cette fois, le blond se mordit la lèvre inférieur, essayant du mieux qu'il pouvait de contenir sa colère grandissante.

Enfin, la jeune femme fit ce que l'on appelle communément 'enfoncer le clou'.

Gabriel se demanda si elle cherchait juste à obtenir des informations en lui faisant perdre le controle, ou si elle ne le faisait vraiment pas exprès.

Il penchait plus pour la deuxième conclusion.
Mais si elle cherchait à lui faire perdre son sang-froid, elle pouvait toujours courir.

Retenant ses tremblement, esquissa un sourire amusé.
Il ne lui restait plus qu'à entrer dans son jeu, si cela en était bien un.


" Bien, je vais donc vous éclairer sur la situation. Voyez-vous, Zellgadise est le genre d'homme que l'on pourrait qualifier de coureur de jupons. Mais également de lâche. Il ferait n'importe quoi pour rester en vie. Car je peux vous certifier qu'il n'a jamais aimé une femme plus que pour une nuit. Quant au baiser qu'il vous a volé, je le comprend. Vous êtes tellement mignone. "

Son sourire, ou plutôt son rictus, s'agrandit. Après tout, il ne disait que la vérité. Il était sûr que sa colère ne le faisait pas exagérer les faits. Et il n'avait pas finit :

" Hum...en bref...Je dirais que Zellgadise est une putain de bas étage...Donc c'est normal qu'il se mette à draguer tout ce qui bouge. Est-ce plus clair à présent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Mer 12 Mar - 23:35

Korosu observa l'homme tremblait.
Pourquoi tremblait il d'ailleurs?
Korosu, elle, tremblait pour contenir son envie de tuer mais ce ne semblait aps être le cas pour gabriel.
On apellait cela... Colère, il lui semblait.
Finalement, les tremblements cessèrent et un sourire apparut. Korosu s'en fichait, elle avait eu ce qu'elle voulait.


*Comme quoi... les rumeurs sont souvent fausses.*

"Coureur de jupons? Je le sais. Pour moi je qualifierait Zellgadise Komura de...gros connard dragueur, pervers, chiant et fumeur en plus de cela."

Korosu parlait avec désinvolte, ses yeux gris plantés dans ceux de Gabriel, refusant de le lâcher. Lorsqu'on est espionne, on est analyste non? Dans ce cas, autant étudier tout les mouvements, réactions, paroles de Gabriel. C'était ainsi que la vmapire vivait. Elle se rapellait de tout ce qu'on lui disait lors d'une affaire puis oubliait absolument tout. Korosu avait oublié son enseignement dans la fôret, c'était inscrit dans son sang et dans son corps, elle n'avait pas besoin de s'en souvenir. Là, sa mémoire commençait depuis sa rencotnre avec Zellgadise et Korosu avait oublié qu'elle avait eu un autre maître avant Takechi.
Un très bon moyen pour ne s'attacher à rien en perspective...


"Mr Itami... Pourquoi restez vous avec cet homme dans ce cas?"

La voix de Korosu tremblait. Cela faisait trop longtemps que la conversation durait aussi se rapprocha t'elle pour ne pas à avoir à porter sa voix toujours plus loin.

"Je veux dire... Vous le considérez comme un putain, pourtant vous restez avec lui, votre magnifique réputation de shoujou va en perdre un coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Jeu 13 Mar - 0:07

Le rire qui s'échappa d'entre les lèvres du shoujou sonnait comme faux. Pourtant, Gabriel était vraiment amusé par les paroles de la jeune femme.
Visiblement, la réputation de Zellgadise avait fait le tour de la ville. Et elle n'était pas usurpée.

Une fois qu'il eut bien rit, Gabriel regarda Korosu avec une lueur amusé brillant dans les yeux.


" Comme je suis d'accord avec vous ! J'aime beaucoup la description que vous faites de mon ami ! Et je n'aurais su dire mieux moi-même ! "

Surtout pour la cigarette. Comment Zell' pouvait-il mettre ces...ces choses dans la bouche. Ce n'était pas du tout agréable de sentir la nicotine quand il embrassait son cadet. Enfin, les rares fois où cela c'était produit.

Puis la question que lui posa la jeune femme le troubla, une fois encore.

Pourquoi restait-il avec Zellgadise ? Pourquoi lui permettait-il de rester avec sa noble présence présence ?

C'était une question que ne s'était jamais posé Gabriel. Comme c'était déroutant !
De la reconnaissance peut-être ? C'est vrai, Zellgadise le faisait se sentir moins seul. C'était grâce à lui si il ne sentait plus la solitude. Et puis, sentir une présence toujours à ses côté était tellement agréable.

De l'amitié peut-être. C'est vrai, depuis le temps qu'ils se connaissaient, ils avaient forcément crée des liens.

Ou...autre chose peut être ? Etre toujours ensemble, connaitre une personne depuis plus d'un siècle, ça donne une relation ambigue. Les liens se ressèrent et ça fait ressentir des sentiments plus ou moins amicaux.

Bref, autant dire que Gabriel ne savait que répondre. Mais sa voix, incertaine, s'élèva quand même :


" Je n'en sais rien...enfin, vous ne pourriez pas comprendre...Même moi je ne comprend pas...Mais m'éloigner de Zellgadise ça serait...trop étrange...Et puis, tant qu'il ne me monttre pas ses ébats, je me fiche bien qu'il soit un débauché. "

Après cette petite tirade, ce fut un sourire malsain qui s'insinua sur le visage aux traits fins du shoujou. Il s'approcha de deux pas de la vampire.

" Ma magnifique réputation, hein ? Vous me flattez ! Mais si je l'ai eut, c'est aussi un peu grâce à Zellgadise. "

Son sourire s'agrandit une nouvelle fois, quand il demanda :

" Sinon, dite-moi, pour qui travaillez-vous et que me voulez-vous réellement ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Jeu 13 Mar - 14:12

Korosu observait chaque changement dans les yeux du shoujou, de l'amusement, de l'hésitation... Bref, c'était pour le mouins étonnant.

*Quels rumeurs à la con... On lit sur lui comme dans un livre ouvert!*

L'espionne était déçue, c'était vrai quoi, pourquoi n'avait elle pas droit à plus d'amusement?

"je vois... C'est probablement compréhensible que votre relation soit étrange puisque vous êtes un original, tout comme cet... Ce shoujou."

Le traiter d'abruti ne serait pas la meilleure chose qui soit puisque visiblement, Gabriel appréciait Zellgadise et d'une certaine manière... L'aimait.

Gabriel Itami s'approcha une seconde fois, il ne restait que deux mètres en trop.

*fait qu'il n'y ait pas du sang sur son kimono ou je risque de redevenir folle!*

Le shoujou était clair avec son sourire, il souhaitait lui aussi poser les fils invisibles sur son corps et son esprit, comme les humains, pour faire ce que l'on appelle 'manipuler".

"Je travaille pour..."

Un silence pesant s'installa et un sourire désolé naquit sur les lèvres de Korosu qui se retenait de ne pas gémir à cause du peu d'habitude que lui procurait ce geste douloureux.

"Je ne sais plus à vrai dire. Ce n'était réellement important je suppose, et puis... A part si vous souhaitez me manipuler ou me tuer... Cela ne vous apportera rien, je me trompe?"

Le ton était indifférent, une sorte de désinvolture.

"Je ne vous veux rien en particulier... C'est juste que votre ami ne m'a pas plut avec ses grands airs et dragueur péteux. Et mon maître souhaitant en apprendre plus sur lui, il me devait de vosu connaître, n'est-ce pas?"

Son sourire disparu, c'était trop dur de tenir encore plus longtemps pour la machoire de la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Jeu 13 Mar - 23:19

La vampire n'avait visiblement pas l'intention de lui révéler le nom de son employeur. Ce qui était normal, en un sens. Cela aurait même été surprenant qu'elle le lui avoue tout de suite.
Suite à son silence, elle lui adressa un sourire désolé. Gabriel n'y crut pas une seconde. Ce sourire avait tout d'hypocrite. Le shoujou y répondit de la même manière. D'un des sourires qu'il avait l'habitude de donner. Car jamais ses lèvres ne s'étiraient en un sourire sincère.
Apparemment, c'était la même chose pour Korosu. Il n'allait pas la blâmer pour ça.
Puis la vampire lui dit qu'elle ne se souvenait plus, que ça ne devait sans doute pas être important.
Le blond en aurait presque rit. Là encore, il n'en croyait pas un mot. Comment pouvait-elle oublié le nom de son patron ? Impossible, à moins qu'elle soit aussi intelligente que polie.

Elle évoqua ensuite l'idée qu'il voulait la manipuler, ou s'en débarrasser.
Cette idée ne lui déplut pas, mais il préféra l'oublier. Ca ne serait pas très professionnel de sa part de la tuer maintenant.

Korosu lui expliqua la raison de sa curiosité, que le blond trouvée d'ailleurs très mal placée.

Une fois qu'elle eut finit de déblatérer des mensonges, son sourire s'effaça. Par contre, celui du shoujou ne bougea pas d'un pouce. Bien qu'il n'y eut plus rien d'amusant dans la situation.


" Bien sûr...Je comprend...Comme on vous a dit que j'étais proche de Zellgadise, c'est moi que vous êtes venue voir pour trouver des informations à son sujet ! Et si cela peut vous rassurer, je ne prends pas de pions aussi inutiles. Vous ne me servirez à rien. Quelqu'un qui ne sait pas mentir est un incapable. "

Son sourire hypocrite s'élargit, puis il continua d'une voix un peu plus froide :

" Ne me prenez pas pour un imbécile, je ne suis pas Zellgadise. Et dorénavant, je vous interdis de l'insulter devant moi. Même s'il le mérite. Je sais parfaitement que vous ne pouvez pas avoir oublié le nom de votre employeur, ça me semble improbable. Mais si vous me mentez, c'est que ça doit être quelqu'un d'important..."

Ses yeux se firent méprisant, et son sourire pourrait être qualifié de malsain :

" Si j'entend encore un mensonge sortir de votre si belle bouche, je vous ferez tellement souffrir que vous me supllierai d'abréger votre calvaire. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Jeu 13 Mar - 23:55

Visiblement, le shoujou ne croyait pas un mot de ce qu'elle disait... Korosu l'aurait tué pour ça, elle qui avait tant de mal à parler aussi longtemps!
De plus, Gabriel était tout aussi hypocrite qu'elle par son sourire mais ce n'était pas très important, c'était parfaitement compréhensible.
Mais ils se détournaient du sujet, pour le moment. C'était elle le centre à présent et non de Zellgadise.


"Vraiment? C'est regrettable que vous ne me croyez pas car pour moi, ce qui compte n'est pas le nom de mon maître mais où il se situe."

C'était vraiment compliqué de parler autant, et devenir aphone n'était pas envisageable bien que cela ne changerait pas grand chose.

"Souffrir? Cela dépend de quelle souffrance... n'est ce pas? Comment dire... Être amnésique et refaire sa vie parmis les humains pour ensuite les voir de nouveau partir..."

La voix n'était qu'un murmure et sa voix partait dans un aigu à demi-etouffé pourtant la froideur de la scène était à glacer le sang.

"...Pour ensuite rejoindre un groupe de shoujous et se laisser bercer par les profondeurs des ténèbres...."

Ses yeux se teintèrent légèrement de jaune.

"... Et rencontrer finalement Zellgadise, garçon impétueux pour illuminer vos jours..."

l'espionne fit un pas en arrière alors qu'elle sentait ses lèvres meurtries s'arracher légèrement pour laisser place à ses crocs.

"... On peut dire que vous savez ce qu'est souffrir non?"

L'air était froids, ses yeux ne lâchaient Gabriel d'un pouce.

"Dîtes moi, qu'est-ce que cela fait de ne pas se rappeler de son propre prénom?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Ven 14 Mar - 21:33

Elle lui mentait encore, Gabriel ne pouvait se résoudre à croire que la vampire n'attachait aucune importance au nom de son maître. Cependant, il ne mit pas sa menace à exécution, du moins il n'en n'avait pas encore l'intention. Il préférait écouter la suite.
Et la suite en question ne lui plut pas du tout. Intérieurement, dès qu'une nouvelle phrase sortait d'entre les fines lèvres, la colère du blond augmentait. Mais cette fois, aucun signe extérieure n'était là pour trahir sa fureur. Il se félicitait d'avoir une telle maîtrise.

Peu à peu, Korosu semblait se transformer. Enfin, seuls ses crocs et ses yeux changèrent. Vue comme ça, elle était beaucoup plus "bestiale". Mais le shoujou n'en fut pas surpris, après tout, il l'avait déjà vue ainsi quelques instants plus tôt. Et ce n'était pas ça qui allait l'effrayer.

Sa dernière question n'eut même pas le mérite de troubler l'ainé. Si elle pensait le faire réagir, ou souffrir, en lui rappelant son douloureux passé, elle se mettait le doigt dans l'oeil. Un petit sourire naquit sur les lèvres du vampire. Il soutint le regard froid que posait Korosu sur lui et le lui renvoya.

Cependant, il lui répondit d'une voix douce :


" Oui, je sais ce qu'est souffrir. Je n'ai pas un passé des plus joyeux. Certains à ma place, auraient sûrement cherché leurs origines. Ils se seraient demandé : ai-je de la famille quelque part ? Comment était ma vie d'avant ? Toutes ces questions stupides auxquels il n'y a aucune réponse. "

Sans lâcher sa vis-à-vis du regard, Gabriel s'approcha d'encore un pas.

" Je vous remercie, mais je n'ai pas besoin d'être plaint. Quant à mon prénom, je n'en ai qu'un. Je suis et je resterai connu sous le nom de Gabriel. Saviez-vous que le prénom "Gabriel" signifie " Force de Dieu" ? Dans la Bible, il est l'un des archanges les plus puissants, mais aussi l'un des plus connus.
Maintenant, laissez-moi vous expliquer. Ce que vous dites, je le sais déjà, et pourtant, cela ne compte plus depuis bien longtemps pour moi. Je ne vis pas en regardant derrière moi, je préfère me focaliser sur l'avenir. "


Encore un pas, mais son sourire s'effaça, laissant place à un visage dur.

" Je ne sais pas qui vous a donné toutes ces informations sur moi, mais vous vous êtes mal renseigné. Zellgadise est loin d'illuminer mes journées. Il n'est qu'un pion parmi les autres. Un pion que je manipule avec beaucoup de délicatesse. "

Encore un pas, un regard méprisant, une attitude dédaigneuse.
La douceur de sa voie avait déjà disparue. Elle devint menaçante, sifflant des paroles, les murmurant presque.


" Je crois que vous vous êtes trompée sur mon compte. Maintenant, je veux des réponses. Si vous me mentait encore, sachez que je n'ai pas besoin de sabre pour vous étrangler. "

Une question évidente franchis le seuil de ses lèvres.

" Pour qui travaillez-vous, et que veut cette personne à Zellgadise ? Je ne supporte pas qu'on touche à mes affaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Sam 15 Mar - 15:42

Gabriel Itami ne réagissait à rien, tout comme elle.
Pourtant, Korosu savait qu'elle l'avait troublée et laissa le shoujou parler à son tour.
Peu à peu, le comportement de Gabriel changeait, prouvant largement apr ce comportement qu'elle n'avait pas viser aussi mal que l'affirmer son corps.


*J'ai l'impression... D'avoir oublier quelque chose."

Gabriel commença les menaces. Si une personne était présente, elel aurait elle aussi était aspirée par les ténèbres qu'avaient connus les deux vampires.

"Je travaille..."

Bon sang! La vampire n'arrivait décidément pas à se rappeller! C'était très dérangeant.

*Ce que j'ai oublié...*

Sa venue n'était aps que pour un renseignement...

*Mince!*

"Ramène mon amant... Gabriel Itami."

Le ton de sa voix était la même que Zellgadise avait utilisé. Grave et suppliant.
Ses yeux reprirent une teinte normale et la jeune vampire le fixait avec des yeux ronds.
Réaction qui ne dura pas longtemps.
Son expression made-in-Eki restait l'habituel:je-ne-me-sens-pas-concernée-mais-je-le-suis-quand-même.


Korosu fit un pas en avant et prononça d'une voix douce et morne:

"Gabriel Itami, j'ai reçu l'ordre de vous ramener auprès de Zellgadise Komura qui est en posture très désavantageuse. Mon maître vous attend."

Oublier. Tout était oublié. Ses tentatives de déstabilisation, les menaces de Gabriel Itami, sa bestialité, tout. Korosu devait juste l'enmener à la mairie. Tout comme elle avait oublié le nom de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Itami

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/10/2007

vous:
race/emploi:: Shoujou
amour:: Je ne pense plus à mes sentiments

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Dim 16 Mar - 1:29

La jeune femme en face de lui commença sa phrase. Allez, encore un petit effort, et il aurait enfin la réponse qu'il voulait. Eh ben non ! C'était trop beau ! L'idée qu'elle avait peut être réellement oublié le nom de son employeur germa dans l'esprit du shoujou. Si ça se trouve, elle ne lui avait pas mentis ! Mais cela lui paraissait un peu gros quand même. Ne pas avoir de mémoire à ce point, c'est vraiment grave.

Il fut coupé dans ses réflexions on ne peut plus intelligentes et capitales par la voix de la vampire, mais son ton était différent.

C'était...assez déroutant...voir complètement flippant !


* Elle est peut être atteinte de schizophrénie ? Ou alors elle est tout simplement folle...*

Ca se tenait comme raisonnement ! Et depuis tout à l'heure, il perdait son temps avec une personne ayant des troubles mentaux...Depuis le début, c'était clair qu'elle n'était pas nette celle-là.

Cette charmante hypothèse venait de se certifier quand il remarqua comment la femme le regardait. Même si cette réaction de Korosu ne tarda que quelques secondes.

Mais bon, imaginons un instant qu'elle ne soit pas folle, peut être disait-elle la vérité ?
Dans ce cas, Zellgadise était vraiment un gros crétin.


* Pourquoi ça ne m'étonne pas qu'il ai des ennuis ? Mais pourquoi diable faut-il qu'il me mêle à ses problèmes ?! Surtout après avoir embrassé l'autre timbrée ! *

Une fois que Korosu lui eut exprimé la véritable raison de sa venue en ces lieux, et qu'il eut terminé sa grande méditation, Gabriel se recula quelque peu. Son visage jusqu'alors dur, se détendit, et un petit sourire satisfait orna ses lèvres.

" Bien bien bien...Pourquoi ne pas l'avoir dit plutôt ? Conduit-moi auprès de ton Maître. Mais dis-moi, sais-tu en quoi je pourrais lui être utile ? Les problèmes de Zellgadise me concernent-ils ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korosu Eki

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 13/12/2007
Localisation : de près comme de loin, je vous guette

vous:
race/emploi:: moris espionne
amour:: Un monstre peut il aimer? non? Dans ce cas, elle ne le peut pas non plus

MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   Dim 16 Mar - 11:49

Gabriel la prenait pour uen folle. Et la folle s'en fichait. D'ailleurs, elle devait l'être. Le apssé avait eu donc, sur elle aussi, des conséquences plus que dramatiques?
*dramatiques ou non... Contrairement à Gabriel Itami, personne ne saura la mienne que si jamais je la prononce... Ce qui n'arrivera jamais.*

C'était la seule promesse que c'était faite la jeune vampire. Jamais d'amour, jamais d'amitié, jamais de sentiments. Il lui arrivait parfois de transgressait ses règles mais personne ne savait.

"Veuillez m'escusez, monsieur Itami..."

Elle n'allait tout de même pas lui dire que Zellgadise l'ayant troublmé avec un puissance telle qu'elle avait dut tuer bon nombre de moris, elle avait un peu zappé ce moment.

*en attendant je en me rappelle toujours pas du nom de mon maître... Kakyo? Kayate?*

"Je vous enmènne tout de suite."

L'espionne s'avança prudemment du shoujou qui semblait laisser ses menaces de côté. L'ai s'était calmé ce soir....

"Il semblerait que Zellgadise Komura ne soit pas apte à parler... Empoisonné et blessé comme il est ce doit être difficile d'ailleurs. Dans ses dossiers, mon maître a vu votre nom et m'a demandé de chercher le plsu d'informations sur vous et vous ramenez si par hasard vous êtiez encore en vie. Je n'en sais pas plus mais je crois que c'est du conflict familial entre mon maître et votre "pion"."

L'esionne finit pas prendre délicatement la main du shoujou et ils disparurent dans l'obsucrité.

In The End
(j'avais trop envie de le mettre gomen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)   

Revenir en haut Aller en bas
 
le soir.(PV:Gabriel et c'est tout!Nyark)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirées Skype !
» Cul qui gratte le soir=doigt qui pue le matin...
» Tout savoir sur la photo...
» Les sites web indispensables pour tout savoir sur le 5800
» quelques sites, un peu de tout, à trier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la ville de la nuit :: nature :: forêt-
Sauter vers: